12 mai 2018, 13:37

ANTHRAX

• "Kings Among Scotland"

Album : Kings Among Scotland

Les New-Yorkais ANTHRAX ont connu plusieurs vies et sont des figures dans le monde du metal, Scott Ian (guitariste) et Charlie Benante (batterie), les têtes pensantes du groupe, en première ligne. Après une belle tournée européenne, pour la promotion de leur dernier album studio en date, « For All Kings », qui a bien marché, les thrash & heavy metal dudes reviennent avec un album live intitulé « Kings Among Scotland » accompagné d’un DVD-Blu-ray. En grands fans de KISS (en tout cas pour Ian et Benante), la pochette, signée par Andy Buchanan, est une réplique de l’album « Rock And Roll Over » de KISS, sorti en 1976. La set-list est variée avec l’interprétation, dans son intégralité, de l’album phare du groupe « Among The Living », (1987). La signature parfaite d’ANTHRAX.

D’une manière évidente, l’écoute de ce double CD sonne très live, que ce soit les guitares, la section rythmique, les voix et même le public dans la salle. Tout est parfaitement respecté.
Le groupe ouvre avec deux titres de « Spreading The Disease » que sont "A.I.R." et "Madhouse". Allez rejeter un œil sur la vidéo de ce dernier ! Toute la splendeur du thrash metal de l’époque. Le public scande « Anthrax, Anthrax ! », et le groupe enchaîne sur le single "Evil Twin" issu de leur dernier album, un titre bien heavy avec des relents old-school comme il faut. Les riffs tuent tout sur leur passage. Joey Belladonna chauffe le public et leur rappelle qu’il a été choisi pour le tournage du DVD. C’est le feu avec un titre  bien NWOBHM mixé à du thrash, "Medusa". Entraînant, headbanguant ! Retour à « For All Kings » avec le mid-tempo heavy "Blood Eagle Wings", son super solo, plein de tapping et ses accords en son clair au final. Bande sonore pour enchaîner sur "Fight 'Em 'Til You Can't", de l'ANTHRAX pur jus dans ses rythmiques. Interlude guitaristique pour introduire le titre suivant avec la ligne mélodique du refrain de "Be All, End All". Le public accompagne la mélodie. Joey Belladona, façon Bruce Dickinson, y va de ses
« woooh, woooh ! », la rythmique basse-guitare-batterie déboule. Un gros titre de l’époque « State Of Euphoria » datant de 1988. Le break de la chanson défonce toujours autant ! Un petit extrait de « For All Kings » avec l’excellent et mélodique "Breathing Lightning". A nouveau, Belladonna fait chanter le public. Lâché de riffs heavy et c’est parti ! Le duo Bello-Benante cartonne. Ca sonne vraiment live. D’excellents musiciens et de vrais professionnels. Joey remercie le public pour la soirée qu’ils passent !...

Seconde partie de la soirée. ANTHRAX va donc interpréter « Among The Living » dans son intégralité, presque dans l’ordre de l’album originel. L’interprétation est somptueuse. Tout fonctionne parfaitement bien, le public conquis chante sur les refrains. On sent l’énergie live et le bordel que cela devait être dans la fosse. Les chœurs de Bello et Ian sont toujours aussi puissants, guerriers. Sans rentrer dans cette set-list, juste des petits trucs de fans : le titre "Among The Living" était basé sur la nouvelle de Stephen King The Stand. "Caught In The Mosh" avait été classée 29ème meilleure chanson de heavy metal dans le top 40 de la chaîne VH1 en 2008 et figure dans le jeu vidéo Guitar Hero Encore : Rock the 80s. "Not", le surnom de Scott Ian, se retrouve dans le refrain de "One World". "I Am The Law" était un hommage au héros de la bande dessinée Judge Dredd. Belladonna et Ian chauffent le public sur ce titre.
"A Skeleton In The Closet" était également basée sur une nouvelle de Stephen King Apt Pupil qui a donné lieu à un film. Le titre en verlan "
Efilnifukesin (N.F.L.)" pour "Nice Fuckin’ Life" était un hommage à John Belushi, l’acteur, chanteur dans le film The Blues Brothers, connu aussi pour ses prestations dans l’émission Saturday Night Live, décédé en 1982 des conséquences de ses addictions. "Indians" et sa wardance sont toujours aussi efficaces. Ce titre figurait sur les jeux Rock Band et Guitar Hero : Warriors Of Rock. "Imitations Of Life" aura son intro et son outro qui figureront sur le titre "Aren’t You Hungry" de S.O.D. (Stormtroopers Of Death) dans « Bigger Than The Devil » (1999) dont la pochette rappellait celle de « The Number Of The Beast » d’IRON MAIDEN. Pour mémoire, ce groupe était le project parallèle hardcore/crossover thrash de Scott Ian et de Charlie Benante avec Billy Milano de M.O.D. et Dan lilker de NUCLEAR ASSAULT.

Final du concert avec la reprise, le hit hard rock, de TRUST : "Antisocial". Un grand moment comme d’habitude ! Le groupe fait chanter le refrain au public...
Les New-Yorkais saluent leur public et Belladonna y va de son petit "Long Live Rock’n Roll" de RAINBOW et feu-Ronnie James Dio !
Le DVD Blu-ray et les CD audio sont un excellent moment live d’ANTHRAX. Une écoute fortement recommandé !

Blogger : Laurent Karila
Au sujet de l'auteur
Laurent Karila
Psychiatre spécialisé dans les addictions, ayant lui-même une addiction positive au metal depuis 1984. Auteur d'ouvrages spécialisés en médecine des addictions et d'ouvrages grand public ("On ne pense qu'à ça", "Une histoire de poudre", "ACCRO!" aux éditions Flammarion). Auteur des textes des albums de SATAN JOKERS ("AddictionS", "Psychiatric" et "Sex Opera") et d'autres groupes... Organisateur de Metal Diner chez son ami Olivier Andreani ("Le Cosi", Paris 5). Une nouvelle passion liée à l'écriture : chroniquer des albums avec une touche psycho-metalrock - Enjoy it, Children of Metal. Interviewer des artistes est aussi un plaisir (le face à face est mon activité quotidienne).
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK