10 janvier 2020, 21:47

R.I.P. Neil Peart

• Disparition du batteur de RUSH


© Andrew MacNaughtan | Roadrunner Records


Terrible nouvelle. On vient d'apprendre la disparition de Neil Peart (à gauche sur la photo), batteur et parolier inspiré de RUSH. Agé de 67 ans, ce musicien d'exception est décédé le 7 janvier des suites d'un cancer du cerveau dont il souffrait depuis trois ans.
Considéré à la fois comme l'un des meilleurs batteurs du rock en général, des pionniers du hard-rock progressif et des parrains du prog metal, il avait rejoint Geddy Lee et Alex Lifeson, respectivement chanteur/bassiste/claviériste et guitariste de RUSH, en 1974, et ne les a plus jamais quittés. Les Canadiens, qui se sont séparés en 2015 après la tournée "R40", sont en effet l'un des rares groupes à ne jamais avoir connu le moindre changement de line-up en 40 ans. 

Neil, dont l'un des héros était Keith Moon des WHO, a inspiré toute une génération de batteurs, dont Taylor Hawkins de FOO FIGHTERS et Dave Grohl, frontman du groupe et batteur de NIRVANA qui a intronisé RUSH au Rock and Roll Hall Of Fame en 2013.
 


Dans Ghost Rider: Travels on the Healing Road, un essai philosophique publié en 2002, le batteur disait : « Nous ne sommes immortels que pour un temps limité. » Ce qui ne s'applique pas dans son cas, la richesse, l'inventivité de son jeu mais aussi ses textes l'ayant placé directement dans le panthéon des musiciens inoubliables.

C'est un monument de la musique qui nous a quittés. HARD FORCE présente toutes ses condoléances à sa famille et à ses proches.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Neil Peart September 12, 1952 - January 7, 2020

Une publication partagée par Rush (@rush) le


"Tom Sawyer" live en 2011, une des chansons les plus emblématiques du répertoire de RUSH et du style de Neil Peart.
 

Blogger : Laurence Faure
Au sujet de l'auteur
Laurence Faure
Le hard rock, Laurence est tombée dedans il y a déjà pas mal d'années. Mais partant du principe que «Si c'est trop fort, c'est que t'es trop vieux» et qu'elle écoute toujours la musique sur 11, elle pense être la preuve vivante que le metal à haute dose est une véritable fontaine de jouvence. Ou alors elle est sourde, mais laissez-la rêver… Après avoir “religieusement” lu la presse française de la grande époque, Laurence rejoint Hard Rock Magazine en tant que journaliste et secrétaire de rédaction, avant d'en devenir brièvement rédac' chef. Débarquée et résolue à changer de milieu, LF œuvre désormais dans la presse spécialisée (sports mécaniques), mais comme il n'y a vraiment que le metal qui fait battre son petit cœur, quand HARD FORCE lui a proposé de rejoindre le team fin 2013, elle est arrivée “fast as a shark”.
Ses autres publications

1 commentaire

User : Toto El Baxxozorus
Toto El Baxxozorus
le 11 janv. 2020 à 13:29
Un séisme indescriptible pour le batteur que je suis....... j’en pleure.
Merci de vous identifier pour commenter
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK