12 mars 2021, 10:00

THUNDER

"All The Right Noises"

Album : All The Right Noises

THUNDER est de retour avec une bombe de rock classique - souvent hard mais pas toujours - intitulée « All The Right Noises ». 
Il s’agit non seulement de convoquer les références originelles d'un « Backstreet Symphony », son premier album, mais avec la maîtrise et l'expérience acquises en 13 albums studio sur 30 ans. 
Les 11 titres reflètent l’osmose entre le bouillonnant d'idées guitariste-compositeur Luke Morley et cette voix digne des grands gentlemen rockers britanniques à la Paul Rodgers, Danny Bowes !

"Last One Out Turn Off The Lights" introduit l'album avec un titre qui ne donne pourtant pas la tonalité d'ensemble de "All The Right Noises", si ce n'est qu'on se l'imagine déjà riche et extrêmement varié : il y a ces riffs rock simples et cette voix chaude, les chœurs apportent une touche soul sur le refrain, les cuivres, ce son de batterie, un vrai bonheur de fraîcheur, mais THUNDER cache les cartes de son jeu et ne les dévoilera qu'au fur et à mesure de ces 48 minutes. 
On le découvre dès le second titre, « Destruction » : il couve quelque chose avec cette basse et cette batterie, un mid-tempo envoûtant drivé par la guitare de Morley et la voix de Bowes. C'est très seventies dans l'approche introductive, pesant et totalement hypnotique. 
"Young Man" ou "Don't Forget To Live Before You Die" approfondissent quant à eux toutes les facettes du classic hard rock dans lequel THUNDER est passé maître. 
Fermez les yeux : "You're Gonna Be My Girl" vous flanque sous un soleil de plomb, sur les routes du Grand Canyon, de Monument Valley, à écouter guitare, piano et choeurs généreusement agencés dans la grande tradition des ondes rock américaines.   

"Going To Sin City" possède cet esprit hard, avec une touche presque AC/DC mais en plus cuivré, un vrai plongeon de Morley et Bowes dans les souvenirs d'un Los Angeles outrancier de la grande époque, qu'ils ont connu et qui les as inspirés par moments. 
"The Smoking Gun" met essentiellement en avant Morley et Bowes, en un titre acoustique aux arrangements parfaits, soutenu juste comme il faut par une ligne de basse et un solo inattendu de talk-box, une vraie trouvaille.
"Force Of Nature" montre bien la dualité musicale de THUNDER, en acoustique dans sa première partie, puis en électrique. 
"I'll Be The One" est une ballade avec un piano soutenu par des lignes de guitare orchestrées comme des cordes. 
"St George's Day" est, quant à lui, un mid-tempo mélodique mettant en valeur l’interprétation mélancolique de Bowes et une montée d’accords aux accents orientaux. Un must !
"She's A Millionairess", qui cloture, est un autre de ces titres beaucoup moins standard qu'ils n'y paraissent : tous les ingrédients des grandes heures de la radio rock qui respectait encore l'électricité sont réunis.
 
« All The Right Noises » est un album qui tombe à point nommé pour les fans de classic hard rock nuancé. Même la photo de la pochette de l’album renoue avec les références aux grandes heures d'Hypgnosis. 
Plus que jamais, le binome Morley/Bowes s'inscrit parmi les grandes équipes de composition et d'interprétation qui illustrent l'histoire du rock, même s'ils sont plus discrets et moins starisés.
THUNDER signe ici un grand album avec des chansons accrocheuses, des textes remplis d’insight, le tout excellemment produit.
Même si le silence est d'or, rien ne vaut le bruit du tonnerre hard rock qui gronde. Surtout aujourd'hui.

Blogger : Laurent Karila
Au sujet de l'auteur
Laurent Karila
Psychiatre spécialisé dans les addictions, ayant lui-même une addiction positive au metal depuis 1984. Auteur d'ouvrages spécialisés en médecine des addictions et d'ouvrages grand public ("On ne pense qu'à ça", "Une histoire de poudre", "ACCRO!" aux éditions Flammarion). Auteur des textes des albums de SATAN JOKERS ("AddictionS", "Psychiatric" et "Sex Opera") et d'autres groupes... Organisateur de Metal Diner chez son ami Olivier Andreani ("Le Cosi", Paris 5). Une nouvelle passion liée à l'écriture : chroniquer des albums avec une touche psycho-metalrock - Enjoy it, Children of Metal. Interviewer des artistes est aussi un plaisir (le face à face est mon activité quotidienne).
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK