18 mai 2016, 14:48

QUEEN

Adam Lambert, un cadeau de Dieu ?


« Freddie Mercury ! Freddie Mercury ! Le symbole, le plus grand ! » pour reprendre un extrait d’un célèbre sketch que l’on peut voir sur la toile. Eh bien pas si sûr que cela en fait. Explications.

Et si Adam Lambert était un cadeau de Dieu ? C’est en tout cas les propos tenus par le légendaire guitariste Brian May lors d’une interview récente en précisant que sans le finaliste de l’émission télé "American Idol", l’héritage de QUEEN ne pourrait plus être interprété sur scène. Roger Taylor, batteur historique, indique pour sa part qu’il ne ressent pas du tout son âge et qu’il a l’impression d’avoir toujours 35 ans dans sa tête.

Brian May continue : « Je suis étonné de voir qu'on est toujours là. J’ai bientôt 70 ans. C’est quelque chose d’arpenter la scène avec Adam, qui est un jeune plein d’énergie et capable d’interpréter le catalogue du groupe sans sourciller. J’adore cela et suis ravi que nous puissions encore le faire. Et les gens sont heureux. »

Adam Lambert quant à lui minimise les paroles de Brian en précisant : « Il ne peut y avoir un autre Freddie Mercury. Je ne cherche absolument pas à le remplacer et j’essaie juste de garder sa mémoire en vie et rappeler aux gens combien il était exceptionnel. »

Pour le cours d’histoire (contemporaine), la rencontre entre le jeune chanteur et le groupe s’est faite en 2009 lors de l’émission "American Idol" quand ils ont interprété ensemble "We Are The Champions", puis en 2011 lors des MTV European Music Awards avec un medley de "The Show Must Go On", "We Will Rock You" et "We Are The Champions". Banco ! Le groupe l’engage en 2012 pour une série de concerts et ils collaborent donc toujours ensemble à ce jour.

QUEEN et Adam Lambert ont participé à l’édition 2015 du festival Rock In Rio dont voici un extrait :
 

Blogger : Jérôme Sérignac
Au sujet de l'auteur
Jérôme Sérignac
D’IRON MAIDEN (Up The Irons!) à CARCASS, de KING’S X à SLAYER, de LIVING COLOUR à MAYHEM, c’est simple, il n’est pas une chapelle du metal qu'il ne visite, sans compter sur son amour immodéré pour la musique au sens le plus large possible, englobant à 360° la (quasi) totalité des styles existants. Ainsi, il n’est pas rare qu’il pose aussi sur sa platine un disque de THE DOORS, d' ISRAEL VIBRATION, de NTM, de James BROWN, un vieux Jean-Michel JARRE, Elvis PRESLEY, THE EASYBEATS, les SEX PISTOLS, Hubert-Félix THIÉFAINE ou SUPERTRAMP, de WAGNER avec tous les groupes metal susnommés et ce, de la façon la plus aléatoire possible. Il rejoint l’équipe en février 2016, ce qui lui a permis depuis de coucher par écrit ses impressions, son ressenti, bref d’exprimer tout le bien (ou le mal parfois) qu’il éprouve au fil des écoutes d'albums et des concerts qu’il chronique pour HARD FORCE.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK