7 juillet 2019, 12:44

Mick Brown

• Son départ du groupe DOKKEN


Le batteur originel de DOKKEN, "Wild" Mick Brown, arrêterait sa carrière avec le groupe, selon Don Dokken. Brown n'a pas joué avec ses acolytes lors de quelques récents concerts, notamment celui du 5 mai au M3 Rock Festival à Columbia, dans le Maryland. Il a été remplacé par BJ Zampa (HOUSE OF LORDS), qui avait déjà joué avec DOKKEN.

Il y a un mois et demi, Brown aurait dit à Don Dokken : « Bro, je ne peux plus le faire. Je ne peux pas continuer à prendre des avions plusieurs fois par semaine, à jouer, à rester dans des hôtels et à jouer de la batterie. Ce n’est ni une histoire d’argent, ni de planning. J'ai commencé à jouer de la batterie à 10 ans et j'en ai 62. Je suis juste épuisé ». Et Dokken d'ajouter : « Les chanteurs perdent leur voix, les bassistes ou les guitaristes peuvent avoir un syndrome du canal carpien (maladie rhumatologique touchant les poignets), mais pour un batteur, c’est la performance la plus physique dans un groupe. J’avais dit à Mick il y a des années, "il faut que tu y ailles doucement. Tu frappes trop fort. Tu es comme John Bonham. Calme-toi, frappe ton kit doucement et ne te tue pas !". Quiconque a déjà vu Mick sait qu'il joue vraiment très fort. Il m’a alors immédiatement répondu, "je ne sais pas comment jouer de la batterie autrement. Je ne sais pas comment jouer comme un batteur de jazz. Je suis un batteur de rock !". Malheureusement, Mick a eu un certain nombre de complications comme de l'arthrite, une atteinte des poignets, de ses genoux, de ses pieds, de ses coudes… ».

Selon le chanteur, BJ Zampa fait pour l’instant partie du groupe. « Je ne sais pas ce que l'avenir lui réserve. Il a joué avec HOUSE OF LORDS pendant huit ou neuf ans. Ce que je veux plus que tout de toute façon est un nouveau Mick Brown ».

Blogger : Laurent Karila
Au sujet de l'auteur
Laurent Karila
Psychiatre spécialisé dans les addictions, ayant lui-même une addiction positive au metal depuis 1984. Auteur d'ouvrages spécialisés en médecine des addictions et d'ouvrages grand public ("On ne pense qu'à ça", "Une histoire de poudre", "ACCRO!" aux éditions Flammarion). Auteur des textes des albums de SATAN JOKERS ("AddictionS", "Psychiatric" et "Sex Opera") et d'autres groupes... Organisateur de Metal Diner chez son ami Olivier Andreani ("Le Cosi", Paris 5). Une nouvelle passion liée à l'écriture : chroniquer des albums avec une touche psycho-metalrock - Enjoy it, Children of Metal. Interviewer des artistes est aussi un plaisir (le face à face est mon activité quotidienne).
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK