19 octobre 2022, 18:09

SAHG

"Born Demon"

Album : Born Demon

SAHG revient sur le devant de la scène avec son sixième album studio. Six ans après que « Memento Mori » en 2016 ait marqué le début d’une nouvelle ère pour le groupe avec l’arrivée du guitariste Ole Walaunet et Mads Lilletvedt à la batterie, « Born Demon » est incontestablement à ce jour la meilleure réalisation studio des Norvégiens. Malgré le départ de Walaunet en 2020, la cohésion du trio ne s’est pas laissé abattre et ce nouvel album constitue un magnifique tour de force de riffs doom et de compositions méticuleusement élaborées et macabres. Plus lourd et dynamique que n’importe quelle autre incarnation du groupe, « Born Demon » est l’offrande de trois grands musiciens qui ont su dans l’adversité laisser leur esprit créatif prendre le dessus. Le résultat donne dix titres réduits à leur plus simple expression qui résument parfaitement l’osmose qui règne entre Olav Iversen, Lilletvedt et le bassiste Tony Vetaas. 

Du point de vue des sonorités, SAHG a cherché à rester fidèle à sa philosophie old-school en jouant live en studio afin d’obtenir un son brut et rugueux. Voulant enregistrer d'eux-même cet album SAHG a enregistré au Polyfon Studio à Bergen. Pour débuter cet exaltant nouveau chapitre de leur carrière, les trois musiciens ont toutefois fait appel à Russ Russell pour le mixage et le mastering, connu pour son travail avec NAPALM DEATH et DIMMU BORGIR entre autres. Le visuel est tout aussi sombre et inquiétant puisque qu’au centre d’une pochette noire il laisse apparaître un inquiétant crâne démoniaque en feu qui veille sur un nouveau né paisiblement endormi. Cette pochette rappelle un peu l’esprit de l'illustre « Born Again » paru en 1983.  

Dès les premières notes de "Fall Into Fire", le riff de guitare propulse l’auditeur aux origines du heavy metal. Ce sentiment est décuplé dès le premier couplet par le chant aigu d’Iversen. L’énergie qui émane de ce titre est intense comme le laisse transparaître le clip paru le 28 juillet dernier au cœur d’un été torride enflammé par les festivités de l’enfer. Si après tant de souffrance au cœur de l’enfer de sa condition humaine, l’auditeur espère trouver la paix intérieure dans la maison de Dieu, rapidement il déchantera. "House Of Worship" publié le 16 septembre est basé sur un rythme de batterie imposé par Lilletvedt et autour duquel l’ensemble du morceau est construit. Le clip et les paroles promeuvent la liberté de chacun à croire en ce qu’il souhaite et de ne pas se laisser manipuler par les porte-paroles d’une pensée divine qui cherchent à imposer leur domination par la peur de l’enfer.

Le second extrait du disque partagé par SAHG le 10 juin est "Born Demon" qui donne son nom à l'abum, un titre mid-tempo et mélancolique, le plus heavy de l’album. Introduit par une voix démoniaque, le riff entêtant et le chant plaintif des couplets débouchent en fin de morceau sur un chœur en forme de clin d'œil à QUEEN. Sachant que le thème de cette chanson est la part d’ombre qui sommeil en chacun de nous, le clip qui commence sur une image de forêt qui brûle, donne rétrospectivement l’impression d’être une prémonition de ce qui s’est passé cet été avec ces pompiers pyromanes. Dans la lignée de ses prédécesseurs "Descendants Of The Devil" est tout aussi heavy. Il est introduit par la batterie, rapidement rejoint par une guitare dynamique. La structure est basée sur un couplet en forme de discours qui amène à un refrain qui sonne comme une incantation. Suivi par le mélancolique "Black Cross On The Moon", qui développe une très jolie mélodie ambiancée par un clavier, ce titre fait office de transition vers la seconde partie de l’album qui débute par le furieux et dynamique "Evil Immortal".

Puissant et lourds, "Salvation Damnation" propose une alternance entre couplets scandés par une voix métallique et un refrain en voix claire et aiguë lié à un des rares solos de guitare du disque. Certainement l'un des titres les plus puissants de l’ensemble. vient ensuite "Killer Spirit (From Outta Hell)" qui temporise avec le chant d’un enfant venu d’outre tombe en introduction et un riff lancinant. Le premier sinle extrait de l’album, "Heksedans", est une version metal de la chanson écrite par le célèbre auteur-compositeur-interprète norvégien Jan Eggum. Cette reprise démontre à quel point les bases de cette chanson sont parfaitement adaptées à ce genre musical. Le clip quant à lui met en scène une adolescente dans une forêt qui fuit ses poursuivants qu’elle réussit à semer avant de retrouver dans une clairière ses amies avec lesquelles elles fêtent leurs retrouvailles dans une danse des sorcières autour d’un feu de camp. La chanson "Destroyer Of The Earth" commence par l’extrait d’un discours d’une personne qui harangue la foule. Elle se développe dans un premier temps de manière lancinante et finit par s’accélérer dans une sorte de course folle avant de se terminer sur les notes du début.

Pendant une quarantaine de minutes, « Born Demon » propose un condensé de ce que l’esprit du BLACK SABBATH des débuts a apporté au monde du heavy metal. SAHG démontre ici que les élèves ont parfaitement intégré l’enseignement des maîtres au point de produire une œuvre originale majeure.

Blogger : Bruno Cuvelier
Au sujet de l'auteur
Bruno Cuvelier
Son intérêt pour le hard rock est né en 1980 avec "Back In Black". Rapidement, il cultive un vif intérêt pour le heavy metal et ses ramifications qui l’amèneront à devenir fan de METALLICA jusqu'au "Black Album". Anti-conformiste et novateur, le groupe représente à ses yeux une excellente synthèse de tous les styles de metal qui foisonnent à cette époque. En parallèle, c'est aussi la découverte des salles de concert et des festivals qui le passionne. L'arrivée d'Anneke van Giersbergen au sein de THE GATHERING en 1995 marquera une étape importante dans son parcours, puisqu'il suit leurs carrières respectives depuis lors. En 2014, il crée une communauté internationale de fans avant que leur retour sur scène en juin 2018 ne l'amène à rejoindre HARD FORCE. Occasionnellement animateur radio, il aime voyager et faire partager sa passion pour la musique.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK