8 décembre 2015, 9:25

Dimebag Darrell : onze ans déjà

Le 8 décembre 2004, l'immense “Dimebag” Darrell Abbott était abattu d’une balle dans la tête alors que DAMAGEPLAN, le groupe post-PANTERA qu'il avait formé avec son frère, Vinnie Paul, jouait le premier titre de son set dans un club de Colombus dans l'Ohio. Ironiquement, le morceau s'appelait “Breathing New Life”... Son meurtrier, un ex-Marine armé d’un Beretta 9mm, a également tué trois autres personnes et en a blessé deux autres avant d’être abattu à son tour par un officier de police. Schizophrène, il était persuadé que PANTERA lui volait ses pensées…

Guitariste et cofondateur de PANTERA avec Vinnie, Dimebag, qui était âgé de 38 ans, est l’un des derniers dieux de la guitare. Une influence majeure et indélébile. Enterré six jours plus tard à Arlington au Texas dans un cercueil KISS, selon ses vœux, il a été inhumé avec, entre les mains, la Charvel Bumblebee noir et jaune VH2 originale offerte de façon posthume par Eddie Van Halen, son idole, ainsi que des bouteilles pleines de Crown Royal et de Seagram’s Seven qu’il adorait.
 


« Dime a eu le même impact sur la musique avec ses riffs que Tony Iommi de BLACK SABBATH avec les siens », commente Zakk Wylde qui fut l’un de ses plus proches amis pendant dix ans. « PANTERA était un groupe révolutionnaire dans son style, au même titre que BLACK SABBATH, LED ZEPPELIN, les BEATLES ou les STONES dans le leur. Il y a de grands groupes et puis il y a ceux qui changent la donne. ».

En 2014, soit onze ans après le split du groupe, les ventes d’albums cumulées de PANTERA dans le monde s’élevaient à 9,1 millions d’exemplaires.
 


Pour l’anecdote, Dave Mustaine raconte qu’avant la sortie de « Cowboys From Hell » (1990), il a téléphoné à Darrell pour lui proposer le poste de soliste chez MEGADETH. « Il m’a répondu : “OK mec, je peux amener mon frère ?” Je me suis dit : “C’est quoi ce délire ? C’est Rain Man ou quoi ?” (rires)… » En fait, Mustaine venait d’engager Nick Menza et le Texan, qui ne voulait pas quitter Vinnie, a donc décliné son offre. « Je me demande ce qui se serait passé si, à l'époque, j'avait dit : “Rien à foutre de Menza, je prends Vinnie Paul et Darrell !”, commente Mustaine. Comment MEGADETH aurait sonné. Evidemment, PANTERA n'aurait pas existé et MEGADETH aurait eu des guitares encore plus agressives. Mais bon, que ce serait-il passé ? ».

(Source : Billboard)

Dimebag Darrell : forever stronger than all.

Quatre vidéos pour revivre le “son Dimebag”…
 

Blogger : Laurence Faure
Au sujet de l'auteur
Laurence Faure
Le hard rock, Laurence est tombée dedans il y a déjà pas mal d'années. Mais partant du principe que «Si c'est trop fort, c'est que t'es trop vieux» et qu'elle écoute toujours la musique sur 11, elle pense être la preuve vivante que le metal à haute dose est une véritable fontaine de jouvence. Ou alors elle est sourde, mais laissez-la rêver… Après avoir “religieusement” lu la presse française de la grande époque, Laurence rejoint Hard Rock Magazine en tant que journaliste et secrétaire de rédaction, avant d'en devenir brièvement rédac' chef. Débarquée et résolue à changer de milieu, LF œuvre désormais dans la presse spécialisée (sports mécaniques), mais comme il n'y a vraiment que le metal qui fait battre son petit cœur, quand HARD FORCE lui a proposé de rejoindre le team fin 2013, elle est arrivée “fast as a shark”.
Ses autres publications

3 commentaires

User : hypocrisy94
hypocrisy94
le 08 déc. 2015 à 15:07
Que de bons souvenirs!
User : Toto El Baxxozorus
Toto El Baxxozorus
le 08 déc. 2015 à 17:12
Dîmebag Diamond forever !
User : KillMunster
KillMunster
le 10 déc. 2015 à 13:03
Un grand groupe et un grand guitariste qui laissent encore plus de regrets quand on prend conscience de la piètre qualité des combos de ses ex-musiciens...
Merci de vous identifier pour commenter
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK