21 mai 2016, 18:58

Karim Berrouka (LUDWIG VON 88)

Chronique de son nouveau roman

par AnneM

Que vous aimiez, les zombies, ou pas ; les punks – à chien, destroy, freegan, vegan, anarchiste – ou pas ; vous allez adorer le dernier livre de Karim Berrouka, Le Club Des Punks Contre L'Apocalypse Zombie paru aux éditions ActuSF.


A l'heure où la série “The Walking Dead” va s'offrir un parc d'attractions, où un sixième volet de Resident Evil devrait sortir en 2017 et où Londres fête les 40 ans du punk à grands renforts de publicité, on pourrait supposer que l'auteur surfe sur la vague et mange à tous les râteliers afin de nous refiler un récit un peu foutraque. On aurait bien tort.

Parce que l'ami Karim, le punk, il connaît et il en maîtrise sacrément les us, coutumes et, bien entendu, la musique. Quel plaisir de lire les aventures de Kropotkine, Deuspi & Fonsdé, Eva, Glandouille & Pustule ainsi que Mange-Poubelle qui se réveillent un beau jour, peinards dans leur squat, alors que Paris est envahi par des zombies bouffeurs de cervelle, tout ça au son de CRASS, BÉRU, DISCHARGE, CONFLICT, CHAOS UK et j'en passe. Une vraie madeleine pour certains lecteurs et une excellente occasion d'approfondir leur culture musicale pour les autres.

Attention, il ne s'agit pas là d'une anthologie de la musique punk, mais bien d'un roman accessible à tous. Exit l'image du punk à chien qui fait la manche devant le Prisu, il y a là, du keupon, du vrai, avec la crête, les clous, les rangeots, les binouzes et les idées. Pour ce qui est des stéréotypes, on laissera ça aux flics de la BAC, à la télé et au Medef. En ce qui concerne la forme, l'écriture de Karim est fluide et très agréable. Les chapitres sont courts et rejoignent ainsi le dynamisme du récit. Le moins que l'on puisse dire, c'est que celui-ci est rythmé à 220 bpm. Le roman s'articule un peu comme une BD, effet renforcé par la police de caractère Punk Rock Show, si chère à la rédactrice de ce billet, utilisée pour les titres des chapitres. En fait, les passages mystiques (oui, oui, il y a aussi un côté mystique !) vous amènent tout droit au royaume de Moebius et Jodorowski.

Pour ce qui est du fond, l'auteur a l'humilité de nous le laisser à discrétion. Mais que vous le preniez au premier, au second, au troisième ou au quarante-douzième degré, on vous promet que vous passerez un bon moment avec des barres de rire. En bref, une fois en main, impossible de se défaire de la chose. Ce livre est tout simplement jubilatoire.

On se demandait il y a quelques semaines ce qu'il en était du punk en 2016, il semblerait qu'on ait la réponse. Le punk est bien vivant et il écrit des bouquins !

Vous trouverez cette pépite sur le site de l'éditeur ActuSF. Karim Berrouka sera en dédicace le 25 mai prochain à 18h00 à la Librairie La dimension fantastique - 106 rue La Fayette, 75010 Paris

Au sujet de l'auteur
AnneM
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK