4 mai 2017, 19:58

Bill & Phil

Un EP en commun pour Moseley et Anselmo


On vous en parlait en décembre, sous le nom de Phil & Bill, digne de la séquelle d’une comédie américaine (Bill & Phil’s excellent adventure ?), voire d’une célèbre BD française (coup d’Boule et Bill ?), se cachent respectivement un acteur de films d’horreur et un chanteur qui a défrayé la chronique. Soit Bill Moseley, vu dans Massacre à la tronçonneuse 2 (Chop Top, le grand frère cannibale de Leatherface, c’était lui), La Maison des 1 000 morts ou The Devil's Rejects, deux longs métrages signés Rob Zombie, et Phil Anselmo, frontman de PANTERA, DOWN, SUPERJOINT et d’un certain nombre d’autres projets parallèles underground. Et créateur du Housecore Horror Film Festival, ça crée des liens. Particularité : le premier chante tandis que le second joue de la guitare.

Sorti en début d’année chez Housecore Records, le label d’Anselmo, « Songs Of Darkness & Despair », leur EP 6 titres en commun, a vu la participation de Squizzy Squires (KING PARROT) à la basse et à la guitare, Kevin Bond (SUPERJOINT) aux guitares et Jose “Blu” Gonzalez (SUPERJOINT, Philip H. Anselmo & THE ILLEGALS, WARBEAST) à la batterie.
Musicalement, c'est du bon gros stoner bien gras comme on peut en juger avec le clip de “Dirty Eye” dans lequel le duo apparaît sous les traits de marionnettes… Vous pourrez également découvrir les six morceaux en streaming sous la vidéo.
 


 

Blogger : Laurence Faure
Au sujet de l'auteur
Laurence Faure
Le hard rock, Laurence est tombée dedans il y a déjà pas mal d'années. Mais partant du principe que «Si c'est trop fort, c'est que t'es trop vieux» et qu'elle écoute toujours la musique sur 11, elle pense être la preuve vivante que le metal à haute dose est une véritable fontaine de jouvence. Ou alors elle est sourde, mais laissez-la rêver… Après avoir “religieusement” lu la presse française de la grande époque, Laurence rejoint Hard Rock Magazine en tant que journaliste et secrétaire de rédaction, avant d'en devenir brièvement rédac' chef. Débarquée et résolue à changer de milieu, LF œuvre désormais dans la presse spécialisée (sports mécaniques), mais comme il n'y a vraiment que le metal qui fait battre son petit cœur, quand HARD FORCE lui a proposé de rejoindre le team fin 2013, elle est arrivée “fast as a shark”.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK