10 mai 2017, 15:43

GOULAMAS'K

"Resisténcia"

par AnneM

GOULAMAS’K, groupe de 6 musiciens taillés pour la scène depuis maintenant dix-huit ans, ont sorti leur sixième album autoproduit, « Resisténcia ». Leur ska-punk, en constante évolution au fil du temps, vient ici se frotter au metal alternatif sur "Miseria" et "Les Larmes Des Morts". Les GOULAMAS’K revendiquent leurs racines avec des textes en occitan, catalan et castillan et par l’utilisation d’instruments traditionnels comme le sac de gemecs (cornemuse catalane), la grailhe (hautbois de la Montagne Noire) et le bouzouki (luth grec) en plus des instruments électriques.

Ils ont l’art de mêler au ton festif de leur musique, des textes engagés sur les sujets les plus graves de notre actualité, mais aussi des appels à l’optimisme et à la tolérance. Ainsi l’album s’ouvre sur "Dames De Coeur" en français, dédié aux femmes qui luttent de part le monde. S’en suit "Resisténcia" qui fait écho en occitan à "L’Estaca" le célèbre hymne catalan.
L’intro à la guitare de "Voli Volar" et le rythme imprimé par la batterie, nous plongent dans le côté punk de l’histoire avec un texte joyeux et empreint de positivisme. Sur "Les Larmes Des Morts", un changement radical de style s’opère avec un timbre nettement plus lourd, plus sombre et le passage au metal. Gordon le guitariste, prend le micro aux côtés de Fred, chanteur attitré, qui s’adonne alors au parlé/chanté, pour un superbe duo.
Les paroles en adéquation avec la gravité de la musique traitent de réfugiés et de terrorisme. On ne saurait trop vous conseiller de visionner le clip officiel, vraiment travaillé et qui ne manquera pas de vous prendre à la gorge. L’ensemble est une vraie réussite, dans un style dans lequel on n’attendait pas forcément le groupe. Pari gagné, chapeau bas messieurs.

On enchaîne directement avec "Miseria", l’autre titre aux accents metal alternatif de l’album. Ici, moins de gravité dans le son, mais de bons gros riffs de guitare qui répondent et s’entremêlent à de bons gros riffs de grailhe sur fond de lutte sociale. Beaucoup d’énergie sur ce titre et une fin au sac de gemecs en apothéose. Là aussi un clip très soigné comme pour "Voli Volar" ce qui nous laisse penser que les GOULAMAS’K ne font décidément pas les choses à moitié et qu’il serait bon de les voir en live rapidement. Ça tombe bien, ils sont en tournée dans toute la France et vous pouvez trouver le programme sur leur site.

Au sujet de l'auteur
AnneM
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK