22 septembre 2018, 16:23

Slash feat. Myles Kennedy & The Conspirators

• "Living The Dream"

Album : Living The Dream

Slash est de retour avec Myles Kennedy et The Conspirators que sont Todd Kerns, Brent Fitz et Frank Sidoris. D’emblée, ils ont raison, il faut vivre son rêve. « Living The Dream » avec sa pochette colorée et de multiples têtes de mort slashoïdes et ses smileys, est euphorisante et vous induit un état émotionnel positif (joie, plaisir, euphorie...). Si j’avais pu interroger le guitariste au chapeau haut de forme sur son addiction positive, il m’aurait certainement dit : la musique avec les mots, écrire, enregistrer et tourner… non stop… et peut-être les reptiles aussi !

Plus qu’un projet solo, il s’agit d’un vrai partenariat de criminels du hard rock entre les workaholics Slash et Kennedy. « Living The Dream » est une mise à jour de ce que savent faire le mieux les protagonistes. La texture sonore est puissante avec le titre "The Call Of The Wild" et son riff start-stop qui ouvre l’album et peut rendre fou en live ; les très GUNS N ROSES grande époque "Mind Your Manners", "My Antidote" avec un soupçon lointain de "Civil War" ou encore "Slow Grind" avec son intro rockabilly, le bulldozer rock hard "Driving Rain" et "Sugar Cane" qui vous fera headbanger, son riff épileptique et cette voix magique de Kennedy. Slash, Myles and the Conspirators ne sont jamais dans l’autoplagiat de ce qu’ils ont connu personnellement musicalement. Ils reprennent haut la main le flambeau d’AEROSMITH de la grande période et de la grande vague hard rock des seventies.

Il existe des moments plus intimistes, toujours puissants sur « Living The Dream » avec un talent mélodique indéniable comme sur "Lost Inside The Girl", ou encore "Read Between The Lines" avec son intro wah-wah et son groove funk, ses lignes mélodiques de guitares et son refrain punchy le tout saupoudré d’une section basse/batterie d’une efficacité imparable.
Les ballades sont magnifiques. "The One You Loved Is Gone" aurait pu figurer sur l’album solo de Myles Kennedy « Year Of The Tiger ». Tout y est. La perfection absolue dans la mélancolie. "The Great Pretender" est un autre grand titre du futur répertoire du groupe. Les musiciens ont expérimenté sur ce titres, cela s’entend. D’allure simple, son architecture est complexe et se fond dans les conduits auditifs. Un moment plaisant.
"Boulevard Of Broken Hearts", le titre final, débute un peu comme "Eye of The Tiger" de SURVIVOR ou le "Run Like Hell" de PINK FLOYD sur l’aller-retour de la guitare, un grand moment de toutes les influences du chanteur et du guitariste. Un mid-tempo exponentiel !

Slash est une usine à riff avec une précision chirurgicale dont l’esthétisme n’est plus à démontrer. Il est le maître d’œuvre des compositions avec son compère Kennedy dont la voix est sublimée sur ce nouvel album. Les Conspirators ne sont pas juste le groupe qui accompagne les deux rock-stars. Eux-mêmes ajoutent de la couleur et de l'ombre lorsque cela est nécessaire musicalement, potentialisant ainsi le flux sonore charismatique de ce rêve éveillé.

« Living The Dream », avec sa production énorme, est une réussite du hard rock à tous les niveaux !

Blogger : Laurent Karila
Au sujet de l'auteur
Laurent Karila
Psychiatre spécialisé dans les addictions, ayant lui-même une addiction positive au metal depuis 1984. Auteur d'ouvrages spécialisés en médecine des addictions et d'ouvrages grand public ("On ne pense qu'à ça", "Une histoire de poudre", "ACCRO!" aux éditions Flammarion). Auteur des textes des albums de SATAN JOKERS ("AddictionS", "Psychiatric" et "Sex Opera") et d'autres groupes... Organisateur de Metal Diner chez son ami Olivier Andreani ("Le Cosi", Paris 5). Une nouvelle passion liée à l'écriture : chroniquer des albums avec une touche psycho-metalrock - Enjoy it, Children of Metal. Interviewer des artistes est aussi un plaisir (le face à face est mon activité quotidienne).
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK