28 août 2019, 18:38

THE GATHERING

• "Mandylion" - 1995 (Century Media Records)

Fin août 1995, Century Media Records sortait un album qui allait se révéler le point de départ d'un courant musical classiquement nommé Female Fronted Metal. Ce genre de metal n'en est plus vraiment un à ce jour puisqu'il compte de très nombreux groupes dont le seul point commun est d'avoir une chanteuse. De plus, comme pour leurs homologues avec chanteur le scope musical couvre la totalité du genre metal. On retrouve ainsi des groupes de death metal mélodique comme ARCH ENEMY pour le côté légèrement extrême et WITHIN TEMPTATION par exemple du côté plus mainstream et entre les deux une multitude de nuances.

En 1995, si le public metal s'est fortement féminisé, rares sont les groupes qui comportent des musiciennes ou chanteuses en leur sein. Les rares artistes féminines issues des années 70 et 80 qui occupent le devant de la scène allaient bientôt voir apparaître tout une nouvelle génération de chanteuses. Ce mouvement prend sa source en 1990 avec l'album « Lost Paradise » de PARADISE LOST dans lequel on trouve les chœurs féminins de Kay Field, puis « Gothic » en 1991. Cet album sous-tend le rapprochement latent de la dark-wave et du death metal qui subrepticement s'opère notamment par cette féminisation gothique du public metal. Tapis dans l'ombre, un jeune groupe batave répondant au nom de THE GATHERING sort son premier album « Always... » avec à sa tête un duo composé de Bart Smits et Marike Groot. Ce duo ravageur se caractérise par un growl masculin efficace et cauchemardesque, secondé par un chant féminin clair, dépressif et mélancolique. Si cet album sort de manière bien plus confidentielle, le groupe dont les influences comportent DEAD CAN DANCE ou SLOWDIVE, allait littéralement exploser lorsque Century Media sort quatre ans plus tard, le troisième album « Mandylion ».

Ayant eu quelques difficultés de line-up concernant le chant, le groupe repère Anneke van Giersbergen, une jeune chanteuse inconnue mais talentueuse. Sa particularité est la puissance et la pureté de sa voix qui comme celles d'illustres chanteurs des années 70 et 80 n'a pas besoin de forcer la nature, car elle est tout simplement née avec un organe que tout chanteur rêverait d’avoir à sa naissance. Cette jeune femme de 22 ans qui adore chanter n'est pas une métalleuse à proprement parlé. Parmi ses idoles on trouve entre autres Prince ou Barbra Streisand et c'est son grand frère qui lui fait découvrir le metal quelques années plus tôt. Quand le groupe l'approche, il dû faire preuve de persuasion pour la décider à rejoindre l'aventure.

Inspiré par cette diversité d'horizons musicaux qu'elle a en commun avec ses nouveaux compagnons, le groupe va faire éclore au grand jour ce nouveau genre dont la synthèse musicale s'est opérée quelques mois plus tôt dans le nord de la Norvège avec le groupe THE 3RD AND THE MORTAL et sa chanteuse Kari Ruelslatten.

Si la musique reste mélancolique, leur doom metal gothique se fait moins sombre, plus dynamique et la voix claire et limpide d'Anneke apporte une fraîcheur et une gaîté jusque là inconnue comme l'atteste les pépites que sont "Eleanor" ou encore "Leaves". Produit par Waldemar Sorychta, en collaboration avec Siggi Bemm, l'album s’inscrit dans une liste à la Prévert sur laquelle il a travaillé. On y retrouve de nombreux albums devenus cultes dont font partie « Irreligious » de MOONSPELL, « Wildhoney » de TIAMAT ou encore « Passage » de SAMAEL pour ne citer que ceux là. Il produira aussi les albums de GRIP INC. au sein duquel il jouera avec Dave Lombardo et Gus Chambers. Pour revenir à cette exceptionnelle production qu'est « Mandylion », aucun des neufs titres n'est faible et les deux instrumentaux "Mandylion" et "Sand And Mercury" montrent l'étendue du talent des musiciens capables de créer des ambiances d'une grande richesse.



Même si par la suite la notoriété du groupe ne fera que croître jusqu'au départ d'Anneke, aucun album du groupe n'égalera le succès commercial de « Mandylion » qui démontre son caractère novateur. D'ailleurs, les reprises qu'Anneke intègre aujourd’hui en concert avec VUUR sont quasiment toutes extraites de cet album. On retrouve ainsi "Strange Machines" ou "In Motion #1".

Si cet album vous est inconnu à ce jour et que vous appréciez le chant féminin, vous ne pouvez pas l'ignorer plus longtemps. Dans le cas contraire, c'est probablement l'occasion de réécouter un album qui célèbre ses 24 ans et qui a, en son temps, ouvert une brèche dans laquelle se sont engouffrées, Tarja Turunen avec NIGHTWISH, Liv Kristine avec THEATER OF TRAGEDY, Floor Jansen et AFTER FOREVER, Sharon del Aden pour WITHIN TEMPTATION ou encore Christina Scabbia et LACUNA COIL pour ne citer que quelques noms bien connus issus de cette scène d'une grande richesse et qui n'a rien à envier à celle historiquement masculine.

Track-listing :
01. Strange Machines
02. Eléanor
03. In Motion #1
04. Leaves
05. Fear The Sea
06. Mandylion
07. Sand And Mercury
08. In Motion #2

Démos parues sur la réédition de 2005 :
In Motion #1
Mandylion
Solar Glider (Instrumental)
In Motion #2
Third Chance
Fear The Sea

Blogger : Bruno Cuvelier
Au sujet de l'auteur
Bruno Cuvelier
Son intérêt pour le hard rock est né en 1980 avec "Back In Black". Rapidement, il cultive un vif intérêt pour le heavy metal et ses ramifications qui l’amèneront à devenir fan de METALLICA jusqu'au "Black Album". Anti-conformiste et novateur, le groupe représente à ses yeux une excellente synthèse de tous les styles de metal qui foisonnent à cette époque. En parallèle, c'est aussi la découverte des salles de concert et des festivals qui le passionne. L'arrivée d'Anneke van Giersbergen au sein de THE GATHERING en 1995 marquera une étape importante dans son parcours, puisqu'il suit leurs carrières respectives depuis lors. En 2014, il crée une communauté internationale de fans avant que leur retour sur scène en juin 2018 ne l'amène à rejoindre HARD FORCE. Occasionnellement animateur radio, il aime voyager et faire partager sa passion pour la musique.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK