1 décembre 2019, 10:14

SLAYER

• L'adieu aux fans


© Martin Häussler | Nuclear Blast Records


C'est hier soir, 30 novembre, que SLAYER a donné le dernier concert de son "Final World Tour" – l'ultime date de sa carrière – au Forum de Los Angeles. La tournée, qui a débuté le 10 mai 2018, aura compté 147 shows dont, malheureusement, un seul en France…

A l'issue du set, qui s'est achevé sur "Angel Of Death", Tom Araya, visiblement ému, s'est adressé à la foule.
« Merci. Merci beaucoup. Je vous remercie pour les années que vous avez passées avec nous. Le temps est quelque chose de précieux. Je vous remercie donc de l'avoir partagé avec nous, merci. Vous allez me manquer. Mais surtout, je veux vous remercier pour avoir fait partie de ma vie. Merci. Bonne nuit. Faites attention à vous. »

Il est probable que des images "officielles" soient postées ultérieurement mais en attendant, un fan a mis en ligne le dernier quart d'heure du concert.
 


Rappelons que même si Kerry King a déjà prévu l'après-SLAYER, puisqu'il travaille sur un projet avec le batteur Paul Bostaph (retrouvez la news en cliquant ici), Rick Sales, manager du groupe depuis trois décennies, a annoncé que si, effectivement, SLAYER ne donnera plus de tournée, « cela ne signifie pas pour autant la fin du groupe »…  Que faut-il en conclure ? Que les quatre hommes continueront à donner quelques concerts de prestige au coup par coup sur de très gros événements ? Qu'ils créeront leur propre festival, à la manière d'Ozzy avec le Ozzfest ou SLIPKNOT avec le Knotfest, dont ils pourraient assurer la tête d'affiche ? Qu'un album d'inédits pourrait voir le jour (le guitariste laissait entendre en 2016 que de nombreux morceaux enregistrés pendant les sessions de « Repentless » avaient été mis de côté) ? 

Groupe intègre et sans compromis par excellence, SLAYER aura régné en maître absolu du thrash pendant 30 ans. En mettant un point final à sa carrière, il est entré directement dans la légende. Même s'il est toujours très difficile en tant que fan de savoir que l'on ne devrait plus jamais revoir un groupe que l'on aime et qui compte autant, espérons que, contrairement à certains, ils ne se fourvoieront pas en se retrouvant d'ici quelques années pour une grande tournée de reformation (je ne cite personne…). Car même si Tom Araya aurait volontiers jeté l'éponge il y a longtemps s'il en avait eu la possibilité, qui sait si, dans un futur plus ou moins proche, l'appel de la musique et de la route ne seront pas finalement les plus forts ?

SLAYER… forever reigning…

SLAAAAAYYYYYEEEEEERRR !!!

Au sujet de l'auteur
Laurence Faure
Le hard rock, Laurence est tombée dedans il y a déjà pas mal d'années. Mais partant du principe que «Si c'est trop fort, c'est que t'es trop vieux» et qu'elle écoute toujours la musique sur 11, elle pense être la preuve vivante que le metal à haute dose est une véritable fontaine de jouvence. Ou alors elle est sourde, mais laissez-la rêver… Après avoir “religieusement” lu la presse française de la grande époque, Laurence rejoint Hard Rock Magazine en tant que journaliste et secrétaire de rédaction, avant d'en devenir brièvement rédac' chef. Débarquée et résolue à changer de milieu, LF œuvre désormais dans la presse spécialisée (sports mécaniques), mais comme il n'y a vraiment que le metal qui fait battre son petit cœur, quand HARD FORCE lui a proposé de rejoindre le team fin 2013, elle est arrivée “fast as a shark”.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK