21 février 2021, 11:35

SEPULTURA

Flashback : "Roots" a 25 ans (Première partie)


Pendant deux semaines, nous allons vous faire revivre l'incroyable succès de l'album "Roots" de SEPULTURA sorti il y a 25 ans et dont HARD FORCE a été le témoin privilégié.
Aujourd'hui, le concert de l'Elysée-Montmartre le 21 février 1996.

Sold-out ! Complet ! Le fax de notre correspondant toulousain nous informe que les places au Bikini se sont arrachées en moins de 24 heures. Paris vit le même engouement. Les frustrés sans billets vont être nombreux : SEPULTURA est devenu le grand phénomène métallique du début d'année...
Octobre 1995  : HARD FORCE assiste en avant-première à découvrir le groupe dans ses studios californiens en compagnie du producteur Ross Robinson. La brutalité proverbiale du répertoire, dont nous écoutons les premiers enregistrements, est intacte, mais comme nous le savons depuis près d'un an, l'album marquera un rapprochement du metal contemporain et d'éléments musicaux traditionnels. Quelques jours plus tard, le titre du disque est officiellement annoncé : "Roots". Les racines.

Janvier 1996 : alors que Max et Igor doivent assurer la promotion de l'album dans la capitale française, un problème de visa contraint la presse à se déplacer vers Bruxelles où l'attend seul le chanteur-guitariste du groupe. Depuis quelques jours déjà, on sait que SEPULTURA sera en Europe pour des dates de chauffe, triées sur le volet. Pour la France, c'est Toulouse et Paris.
 


21 février 1996 : après le Bikini toulousain, le concert à l'Elysée-Montmartre est un haut fait d'armes. Engageant à peine une poignée de titres extraits de "Roots", SEPULTURA offre surtout à ses fans la plus belle compilation possible de sa carrière discographique, n'hésitant même pas un instant à aller fouiner du côté des antiques "Morbid Visions" et "Bestial Devastation". Le public se contorsionne dans la salle suintante, Max s'arrache la gorge (6 jours plus tard, d'ailleurs, alors que le groupe est prévu sur le plateau de "Nulle Part Ailleurs" sur Canal+, Max est hospitalisé pour des problèmes aux cordes vocales), asperge les premiers rangs, remercie tout le monde en se souvenant des jours anciens... au "Gibousse, back in '89". Paulo Jr. mouline dans son coin, Andreas harangue la foule d'un coup de tête entre deux solos et une rythmique. Igor, enfin, écrase l'Elysée-Montmartre de ses frappes sismiques. Les nouvelles compositions sont étonnamment bétonnées, car on pouvait craindre l'exercice sans le soutien de l'excellente production sur disque. Seul regret : l'absence de percussions additionnelles pour étoffer le son du groupe live, dans la continuité logique du concept de l'album. Après le tour final des rappels (deux, dont les reprises de "Hear Nothing, See Nothing, Say Nothing" de DISCHARGE, "Policia" de TITÃS et "Orgasmatron" de MOTÖRHEAD) et l'évacuation de la salle pour ce public totalement abasourdi, l'ensemble des invités de l'after-show brésilien apprécient quelques rythmiques et mélodies plus "conventionnelles" autour d'une bière nationale, le temps d'apercevoir des musiciens détendus, tel Paulo Jr. prêt à secourir le service derrière le comptoir du bar !

Set-list de ce concert :
• Territory
• Slave New World
• Propaganda
• Roots Bloody Roots
• Spit
• Anticop
• Beneath the Remains
• Inner Self
• Breed Apart
• Troops of Doom
• Nomad
• Kaiowas
• Attitude
• Procreation (of the Wicked) (reprise de CELTIC FROST)
• Necromancer
• Escape to the Void
• Arise/Dead Embryonic Cells
Rappel 1 :
• Chaos B.C.
• Refuse/Resist
• Biotech Is Godzilla
• Hear Nothing, See Nothing, Say Nothing (reprise de DISCHARGE)
• Polícia (reprise de TITÃS)
Rappel 2 :
• Orgasmatron (reprise de MOTÖRHEAD)

Blogger : Christian Lamet
Au sujet de l'auteur
Christian Lamet
Christian Lamet est réalisateur, journaliste et producteur pour la télévision et le multimédia...entre autre. Fondateur en 1985 du magazine HARD FORCE, il en a été le rédacteur en chef durant ses quinze années de parution en kiosques. Depuis, l'aventure HARD FORCE a repris depuis 2008 sur le web, devenant ainsi le plus ancien média metal en France toujours en activité encore mené par son fondateur. Christian est également producteur et réalisateur du media digital HEAVY1 en partenariat avec LIVE NATION FRANCE et du webmagazine METALXS.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK