9 mai 2021, 16:47

THE GATHERING SPECIAL #1

Interview Martine van Loon

Martine van Loon est la voix féminine sur quatre chansons du second album de THE GATHERING, « Almost a Dance », en 1993. Elle quittera alors le groupe pour rejoindre ORPHANAGE qui enregistrait sa démo « Druid » (1994). Après « Oblivion » en 1995, elle rejoindra LORDS OF THE STONE avec lequel elle enregistrera deux albums. Nous avons réussi à retrouver sa trace et elle a bien voulu s'entretenir avec nous pour revenir sur son passé de chanteuse et son changement de vie...


Pourquoi as-tu décidé de quitter THE GATHERING ? 
J'ai quitté THE GATHERING parce que je ne me retrouvais pas dans la nouvelle direction musicale prise avec « Almost a Dance ». J'appréciais des choses plus heavy comme dans « Always... » et l'entente entre Niels (Duffhües) et moi n'était pas bonne. Bart Smits (le premier chanteur de THE GATHERING) est un gars formidable qui me laissait de la place pour m'exprimer et développer mes lignes de chant. Il avait l'habitude de travailler avec une chanteuse. Ce n'était pas le cas de Niels qui est meilleur comme artiste solo. Il n'était pas fait pour travailler en groupe.

Quel a été ton parcours musical après ton départ de THE GATHERING ?
Lex Vogelaar (ex-ORPHANAGE) m'a demandé de chanter sur la seconde démo du groupe « Druid », alors que j'étais encore dans THE GATHERING. D'ailleurs, Frank Boeijen (THE GATHERING) y apparaît aussi aux claviers. A l'époque, ORPHANAGE n'était qu'un projet, mais grâce au succès de « Druid » , le groupe a décroché un contrat discographique. C'est ainsi que Lex a décidé de former un vrai groupe et m'a demandé de les rejoindre. Avec ORPHANAGE, j'avais plus d'espace pour développer mon chant et la musique était plus heavy, ce qui correspondait mieux à mes attentes. J'ai plus tard rejoint le groupe LORDS OF THE STONE après que sa chanteuse l'ait quitté. Nous avons enregistré la démo « In An Eyelids Fall » (1995) qui nous a permis de décrocher un contrat avec Massacre Records. Avec LORDS OF THE STONE, j'avais encore plus de liberté et les chansons étaient plus mélodiques. Sur l'album « Nightflowers » en 1997, j'ai même eu la possibilité de chanter en solo sur la chanson "Serenity". De plus, les membres du groupe étaient plus cools que dans les autres groupes auquels j'ai participé. Nous avons passé ensemble de bons moments. Finalement, cette période m'a permis de réaliser trois albums et de jouer dans beaucoup d'endroits incroyables et de faire des choses dont je n'avais même pas rêvé.

Pourquoi as-tu quitté le monde de la musique ?
Après avoir terminé mes études, j'ai trouvé un travail qui m'a pris beaucoup plus de temps (sourire), j'ai aussi commencé une relation et recommencé à pratiquer l'équitation. La musique était juste un loisir. Je n'envisageais pas d'en faire une carrière.

Pourquoi n'as-tu pas participé au concert des 25 ans de THE GATHERING ?
On ne m'a jamais demandé d'y participer. Nous ne nous étions pas quittés en bons termes à l'époque et nous ne nous sommes pas parlé depuis. Nous étions très jeunes et c'était plutôt puéril, mais je ne leur en tiens pas rigueur. C'était il y a environ trente ans. Je ne savais même pas que le groupe existait encore, jusqu'à ce que quelqu'un me demande si je pouvais lui avoir des invitations pour cette date anniversaire (rires). En réalité, je n'ai plus chanté depuis. Je n'aurais donc pas accepté de me joindre à eux s'ils me l'avaient demandé. Ma vie d'aujourd'hui est complètement différente.
 

THE GATHERING: Facebook.com/thegatheringofficial
ORPHANAGE: Facebook.com/orphanageNL
LORDS OF THE STONE: Facebook.com/Lords-of-the-Stone


Blogger : Bruno Cuvelier
Au sujet de l'auteur
Bruno Cuvelier
Son intérêt pour le hard rock est né en 1980 avec "Back In Black". Rapidement, il cultive un vif intérêt pour le heavy metal et ses ramifications qui l’amèneront à devenir fan de METALLICA jusqu'au "Black Album". Anti-conformiste et novateur, le groupe représente à ses yeux une excellente synthèse de tous les styles de metal qui foisonnent à cette époque. En parallèle, c'est aussi la découverte des salles de concert et des festivals qui le passionne. L'arrivée d'Anneke van Giersbergen au sein de THE GATHERING en 1995 marquera une étape importante dans son parcours, puisqu'il suit leurs carrières respectives depuis lors. En 2014, il crée une communauté internationale de fans avant que leur retour sur scène en juin 2018 ne l'amène à rejoindre HARD FORCE. Occasionnellement animateur radio, il aime voyager et faire partager sa passion pour la musique.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK