6 juin 2021, 18:45

THE GATHERING SPECIAL #5

Interview Jelmer Wiersma


Jelmer Wiersma, (1er à droite sur la photo), a rejoint THE GATHERING peu après sa formation en 1989. Il a secondé René Rutten à la guitare jusqu'à l'album « Nighttime Birds » (1997). Nous nous sommes entretenu avec lui afin de revenir sur son départ, sa participation aux 25 ans de carrière du groupe et ses projets.
 

Pourquoi as-tu décidé de quitter THE GATHERING ?
Après « Nighttime Birds », j'avais encore quelques bonnes idées, mais plutôt heavy. René à l'époque était beaucoup plus inspiré que moi et l'orientation musicale a pris un tournant avec « How To Measure A Planet » en 1998, de plus en plus adaptée à une seule guitare. J'ai joué sur les versions démos, mais ce n'était pas assez bon. J'ai un peu perdu l'inspiration et je voulais garder un son plus puissant. J'avais toujours beaucoup de plaisir à jouer live, mais lors des balances, j'étais souvent à la table de mixage et je m'intéressais de plus en plus aux techniques du son. A cette époque, j'étudiais à l'institut SAE (Une école spécialisée dans l'audio-visuel - NDLR). Un jour, je me suis réveillé et j'ai pris la décision. Après en avoir discuté avec Anneke van Giersbergen, nous avons décidé ensemble qu'il était préférable que je quitte le groupe, je ne voulais pas ralentir le processus. Il n'a pas été facile de prendre cette décision, mais il fallait le faire.

En repensant au 25e anniversaire de THE GATHERING, quel souvenir gardes-tu de ce week-end de folie ?
(Rires) Oui en effet, quelle journée ! Mais pas seulement ce jour-là, bien sûr. Les répétitions, la préparation de cette fête d'anniversaire. C'était comme si rien n'avait changé. Mais ce dimanche là c'était un peu la planète rock-star avec tout ces fans venus des quatre coins du monde. Afin de me taquiner, le groupe me demandait si j'étais prêt à aller dans le foyer rencontrer les fans. Au début, je me demandais pourquoi, jusqu'à ce qu'ils me montrent des fans armés des piles de CD et d'albums-vinyles en me disant que pour la plupart, il ne leur manquait qu'une seule signature (rires). Mais finalement, ce fût très agréable  de parler à tous ces gens, de leur serrer la main, de prendre des photos, de les embrasser et de leur signer des autographes à tour de bras. Et bien sûr, me retrouver sur scène avec le groupe après toutes ces années a été un moment génial. Certaines personnes qui n'étaient pas familières avec les premiers albums pensaient même que le groupe m'avait recruté juste pour jouer les vieux titres (rires). Plus tard, à l’hôtel, cela a aussi créé quelques moments hilarants. mon Dieu ! Quelle journée de folie ! Je ne l'oublierai jamais !

Après ton départ de THE GATHERING, tu ne sembles pas avoir continué la musique. En tout cas, nous ne te connaissons aucune autre formation ou des projets auxquels tu aurais participé. As-tu réellement tout arrêté ?
C'est une question assez difficile... Pendant un an après mon départ, je n'ai pas fait grand chose et puis j'ai découvert le monde numérique. J'ai essayé divers logiciels tels que Fruity Loops, Sound Forge... Mais pour le guitariste analogique que j'étais, il n'était pas simple de me plonger dans le monde du numérique. Récemment, j'ai découvert le logiciel Ableton et je me suis entouré de quelques personnes qui ont envie de jouer avec moi. Ce ne sera donc pas pour tout de suite, mais je vais essayer de mettre à profit cette période trouble du COVID-19 pour sortir quelque chose.


THE GATHERING : Facebook.com/thegatheringofficial

Blogger : Bruno Cuvelier
Au sujet de l'auteur
Bruno Cuvelier
Son intérêt pour le hard rock est né en 1980 avec "Back In Black". Rapidement, il cultive un vif intérêt pour le heavy metal et ses ramifications qui l’amèneront à devenir fan de METALLICA jusqu'au "Black Album". Anti-conformiste et novateur, le groupe représente à ses yeux une excellente synthèse de tous les styles de metal qui foisonnent à cette époque. En parallèle, c'est aussi la découverte des salles de concert et des festivals qui le passionne. L'arrivée d'Anneke van Giersbergen au sein de THE GATHERING en 1995 marquera une étape importante dans son parcours, puisqu'il suit leurs carrières respectives depuis lors. En 2014, il crée une communauté internationale de fans avant que leur retour sur scène en juin 2018 ne l'amène à rejoindre HARD FORCE. Occasionnellement animateur radio, il aime voyager et faire partager sa passion pour la musique.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK