4 août 2013, 0:00

CHABTAN : "Eleven"

Album : Eleven


Dieu-Serpent annonçant la prédiction fatale, du plat de la pyramide les Divinités violentes adoubent cette première offrande des Parisiens CHABTAN, avec cet EP conceptuel baigné dans la (revigorante) mythologie mésoamericaine (belle thématique que nous souhaiterions voir s'exprimer plus profondément dans les prochains travaux), décalant de quelques mois la fin du monde annoncée quand annihile tout sur son passage cette galette maudite, enflammant nos ouïes et transperçant nos corps avec un Deathcore puissant et souverain, maîtrisé et toujours surprenant.

Autoproduction aux dents longues (mixé par le Master Andrew Guillotin - AS THEY BURN - quand même), enfants légitimes de NILE (pour l'amour du travail bien fait) & HEAVEN SHALL BURN (pour l'appétit de destruction), voyez donc la progéniture, acérée, menaçante, fière de son (mé)fait, un Metal moderne ravageur, qui ne laisse place à aucune ambiguïté.
Deathcore jusqu'à la mort, les vocaux typiques molestent (Cristofer, "mais pourquoi est-il si méchant" ?) et la section rythmique n'est pas en reste. Monstrueuses peaux malmenées, riffs tranchants d'une efficacité redoutable, CHABTAN comme le gaz sarin, mine de rien, attaque vos cellules nerveuses et les vingt-cinq minutes de ce "Eleven" (offert en téléchargement gratuit sur www.chabtan.com), blitzkrieg métallique, éradiquera toutes tentatives de fuite.

Groupe volontaire et détonnant, rien ne saurait arrêter cette folie contagieuse. Dans leurs livres de révélations sans doute les aztèques avaient omis volontairement une prophétie terrifiante : la (re)naissance dans notre siècle troublé d'une entité implacable : CHABTAN

Blogger : Mel Delacroix
Au sujet de l'auteur
Mel Delacroix
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK