8 août 2014, 17:09

Eco Festival Cabaret Vert 2014

VOLBEAT, AIRBOURNE, RED FANG et SHAKA PONK, entre autres…

Depuis 10 ans, l'Eco Festival Cabaret Vert, installé à Charleville-Mézières, au cœur des Ardennes, s’appuie sur une programmation musicale éclectique pour sensibiliser son public aux problématiques écologiques. Distingué par le prix international « A Greener Festival » en 2013, pionnier des toilettes sèches et apôtre du développement durable, ce festival a choisi 4 axes d’action prioritaires pour limiter son impact sur l’environnement : gestion et valorisation des déchets (grâce à 100 bénévoles directement impliqués dans leur collecte et leur tri) ; contrôle de la gestion d’énergie ; préservation des ressources en eau ; définition d’un plan de transport pour les marchandises et les festivaliers.

Ainsi, pour ne prendre qu’un exemple qui parlera à tous les soiffards, 100% des bières vendues sur le site du festival sont fabriquées à moins de 200 km de Charleville-Mézières. Ce circuit court, chacun le comprendra, est bénéfique aussi bien à l’environnement qu’à l’économie du territoire où le Cabaret Vert est implanté.

Après, au chapitre de la programmation 2014, la photos qui illustre ce papier (pour ne pas mettre celle de tous les groupes...), devrait convaincre tous les métalleux et autres afficionados de musiques électriques qu’il y a moyen d’écouter du bon son entre les dégustations de cervoises locales*
Pour notre part, on en profitera pour essayer d’y rencontrer Michael Poulsen... le 23, VOLBEATAIRBOURNE et SHAKA PONK seront sur scène.

Egalement à l’affiche, notamment : RED FANG et PLACEBO, le 21 août – sans oublier THE PRODIGY, le 22. Plus de détails sur ce lien.


*avec modération, toujours…

Blogger : Naiko J. Franklin
Au sujet de l'auteur
Naiko J. Franklin
Naiko est né à une époque où DEEP PURPLE chantait « Mistreated » et BLACK SABBATH, « Sabbra Cadabra ». Ses biberons étaient dopés au PINK FLOYD, au LED ZEPPELIN, voire URIAH HEEP. Pourtant, c’est à Londres, au début des années 90, que s’est nouée sa véritable rencontre avec le metal, autour de groupes comme KORN, TYPE O NEGATIVE, MOONSPELL, MY DYING BRIDE ou CRADLE OF FILTH. C’est toujours à Londres, à la même époque, qu’il prit une petite part au lancement du mythique Big Cheese, aux côtés d’Eugene – qui dirige toujours le magazine. Après bien des détours, à la fin de 2011, lorsqu’il fut lassé du conflit israélo-palestinien, de la politique française, des femmes à poil et même des chiens écrasés, HARD FORCE lui permit enfin de renouer avec sa passion profonde.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK