5 octobre 2014, 15:24

TYPE O NEGATIVE

une biographie de Peter Steele fin octobre.

Annoncée il y a déjà plus d’un an, la publication de « Soul on Fire – the life and music of Peter Steele » est finalement prévue pour le 31 octobre 2014, chez FIY Press, Inc..


Ecrite par Jeff Wagner, un journaliste musical américain de premier plan qui a suivi la carrière du « Géant Vert » depuis 1986, cette biographie promet de mettre en lumière les aspects publics et privés de sa vie, « des couches à la tombe », sans négliger son activité créatrice, aussi bien pour CARNIVORE qu’au profit de TYPE O NEGATIVE.

Bien que les membres survivants de la junte qui contrôlait la « République de Vinnland » (Kenny, Josh et Johnny) n’aient pas initialement souhaité témoigner dans le cadre de la rédaction de cet ouvrage (ce qui paraît avoir retardé sa publication), ils semblent s’y être finalement résolus. En tout état de cause, la bio s’appuie notamment sur les souvenirs et les réflexions d’une quarantaine de proches de Pete Steele, l’homme à l’anus le plus célèbre du monde. Plus de quatre ans après sa mort, nul doute que ce bouquin réjouira les nombreux fans de TYPE O NEGATIVE, dont l’esprit sain avait fait souffler un petit vent de fraîcheur bienvenu sur une scène Metal peut-être jusque-là un tout petit peu « premier degré » - et en toute hypothèse, pas suffisamment scato. Sans Peter Steele, par exemple, aurait-on jamais entendu "le caca c'est de la merde !", scandé en chœur par le public entier du Motocultor Festival, pendant de longues poignées de secondes, à plusieurs reprise au fil des ans, pour aucune raison particulière ?

HARD FORCE a sollicité de pouvoir recevoir l’ouvrage avant qu’il ne soit mis en vente : avec un peu de chance, nous serons en mesure de vous en livrer très rapidement une chronique détaillée.

Les précommandes sont ouvertes sur internet : http://petersteelebio.com/preorder

« Ce livre raconte l’histoire qui ne peut pas rester tue plus longtemps. » - FIY Press, Inc

Blogger : Naiko J. Franklin
Au sujet de l'auteur
Naiko J. Franklin
Naiko est né à une époque où DEEP PURPLE chantait « Mistreated » et BLACK SABBATH, « Sabbra Cadabra ». Ses biberons étaient dopés au PINK FLOYD, au LED ZEPPELIN, voire URIAH HEEP. Pourtant, c’est à Londres, au début des années 90, que s’est nouée sa véritable rencontre avec le metal, autour de groupes comme KORN, TYPE O NEGATIVE, MOONSPELL, MY DYING BRIDE ou CRADLE OF FILTH. C’est toujours à Londres, à la même époque, qu’il prit une petite part au lancement du mythique Big Cheese, aux côtés d’Eugene – qui dirige toujours le magazine. Après bien des détours, à la fin de 2011, lorsqu’il fut lassé du conflit israélo-palestinien, de la politique française, des femmes à poil et même des chiens écrasés, HARD FORCE lui permit enfin de renouer avec sa passion profonde.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK