11 octobre 2014, 16:43

CONCOURS

"ORIGINAL ALBUM SERIES" WARNER & HARD FORCE PART. 5

Le principe du concours ?

Une question chaque jour, ici, à 18h30. Vous ne répondez pas tout de suite, mais attendez la dernière question, le jour de clôture le 19 octobre prochain pour nous communiquer toutes vos réponses à l'adresse suivante : concours@hardforce.fr
 

CE SOIR... FAITH NO MORE

FAITH NO MORE, c'est l'histoire d'un groupe totalement inclassable dont le moule a été cassé à la naissance. 
Du coup, il n'y en a eu qu'un seul et il n'y en aura jamais d'autre. Cela a peut-être à voir avec ses origines. San Francisco. Ou avec ses influences, melting pot de tout ce qui a pu passer entre les oreilles de ses fondateurs durant les années 70 et 80 (Bill Gould, Roddy Bottum et Mike Bordin). Ou encore avec la personnalité de fou génial de son chanteur Mike Patton. C'est justement à partir de "The Real Thing", premier disque avec Patton au chant (troisième de FNM après "We Care A Lot" et "Introduce Yourself"), que FAITH NO MORE sort de l'anonymat. La communauté metal l'accueillera, mais c'est un malentendu (cela se produit de temps à autre... comme avec les RED HOT CHILI PEPPERS, par exemple). Des claviers qui surnagent de gros riffs et une basse qui ronfle autant funk que metal, un chant protéiforme qui va de la voix nasillarde à la Donald Duck à celle de fausset dance, de crooner à celle de rapper old school, en passant par du growl, et tout ça dans la bonne humeur, car FAITH NO MORE est aussi parodique que musical, aussi sérieux techniquement que fantasque lyriquement. Millionnaires en albums (donc en dollars) grâce à des hits comme "Epic", "Falling To Pieces" ou "From Out of Nowhere", des diffusions sur MTV et une intensive présence live (immortalisée sur disque à la Brixton Academy en 1991), le groupe a désormais le champ libre pour faire tout... et n'importe quoi. Le luxe, quoi ! "Angel Dust" est donc encore plus aventureux, mais plus abouti aussi en production ("Midlife Crisis", "Everything's Ruined", "A Small Victory"), mais c'est dans un registre plus provocateur que FAITH NO MORE va décrocher les airplays, la timballe et tout le reste : une reprise des COMMODORES, "I'm Easy" (oui, le groupe de Lionel Richie). Et de s'ouvrir au grand public... sur un autre malentendu. C'est l'éclectisme du groupe qui vaudra le départ de "Big" Jim Martin : le guitariste, resté plus fidèle que ses compères à des conceptions cantonnées au heavy metal, sera remercié (par fax !). Le poste de guitariste deviendra un siège éjectable pour quelques-uns, ce qui n'empêchera pas le groupe de sortir en 1995 "King For A Day... Fool For A Lifetime", patchwork de styles théoriquement incompatibles - de la bossa nova au thrash, faut être culotté - mais avec quelques singles de bonne facture ("Evidence", "Ricochet"...). En 1997, "Album of the Year" ferme le bal d'une carrière atypique, avec un succès supérieur à son prédécesseur. Un disque qui ne démérite pas, notamment avec l'excellent "Last Cup of Sorrow" ou encore "Ashes to Ashes". Un an plus tard, le groupe se sépare au profit de carrières solo et projets plus ou moins curieux et improbables. Il faudra attendre 10 ans avant que FAITH NO MORE revienne sur sa décision (et sur scène), démontrant qu'entretemps, personne n'avait su, ni pu, prendre sa place.
 

QUESTION N°5 : Quelle musicienne très connue dans les années 90 a été chanteuse de FAITH NO MORE dans l'une de ses premières formations ?

Blogger : Christian Lamet
Au sujet de l'auteur
Christian Lamet
Christian Lamet est réalisateur, journaliste et producteur pour la télévision et le multimédia...entre autre. Fondateur en 1985 du magazine HARD FORCE, il en a été le rédacteur en chef durant ses quinze années de parution en kiosques. Depuis, l'aventure HARD FORCE a repris depuis 2008 sur le web, devenant ainsi le plus ancien média metal en France toujours en activité encore mené par son fondateur. Christian est également producteur et réalisateur du media digital HEAVY1 en partenariat avec LIVE NATION FRANCE et du webmagazine METALXS.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK