9 février 2020, 17:06

CORELEONI

• Interview Leo Leoni

Leo Leoni, le guitariste et tête pensante de GOTTHARD, a sorti en septembre dernier le second album de son projet parallèle CORELEONI, un hommage aux anciennes chansons de GOTTHARD mais aussi deux nouvelles chansons et une reprise du "Boom Boom" de John Lee Hooker. Il nous parle de son projet et du futur... en langue française ! (Photo © Alex Solca | AFM Records)


Alors Leo, pourquoi un second album de CORELEONI ?
On a pensé que c’était une bonne idée (rires). On a aimé le premier. On s’est dit : « Allez, faisons le deuxième ». On est contents, vraiment !

Comment s’est fait le choix des chansons ? 
On a fait un tour brainstorming entre nous. Chacun est venu avec ses choix. Heureusement, on avait plein de chansons en commun. Ça a été tout de suite plus facile.

Comment avez-vous enregistré tout ça ? 
Tu sais, j’ai un studio chez moi. On a commencé les prises de batterie et tout ce qui va avec. On a joué souvent ensemble. On l’a fait sur 2-3 titres. Presque tout le monde était en studio en même temps par la suite.

Il y a deux chansons inédites. Tu peux nous en dire un mot ?
Oui, il s’agit de "Queen Of Heart" et "Don’t Get Me Wrong". J’avais commencé à les écrire avec Steve Lee. GOTTHARD ne les a pas sélectionnés à l’époque. Les morceaux étaient différents du répertoire musical que nous avions. Alors que l’on travaillait pour « Coreleoni II », j’ai proposé ces deux titres. J’ai demandé au groupe son avis et tout le monde a aimé.

De quand datent ces compositions, tu te souviens ?
C’est une bonne question. Cela doit dater, je crois, de l’époque des albums « Lip Service » ou « Domino Effect ». Je ne peux plus te le dire exactement mais cela doit être à peu de chose près à cette période.

Il y a aussi le titre bonus "Boom Boom", une reprise de John Lee Hooker sur ce nouvel album ?
Ouais, depuis que je suis jeune, j’apprécie beaucoup John Lee Hooker. Ce sont les racines du rock. Ce n’est pas un simple blues, il y a quelque chose de heavy. Je me suis dit : « allons-y, allez c’est moi qui chante ce coup-ci. » J’ai voulu le faire après 30 ans. Je me suis lancé. Ronnie Romero, notre chanteur, m’a même encouragé ! 

Ronnie Romero a du succès en ce moment. Il chante incroyablement bien et a un registre vocal à la fois proche de Steve Lee et quelque chose d’authentique qui lui appartient...
Oui, c’est exact. Il participe à différents projets, joue dans Ritchie Blackmore's RAINBOW. C’est un super chanteur avec un talent incroyable. Il est humble. Musicalement, il a son propre registre, son propre caractère. Il est fort, ses lignes de chant sont puissantes. Ce n’est pas le clone vocal de Steve. Il a vraiment sa propre personnalité.

A un moment, je me suis demandé si tu n’allais pas le prendre dans GOTTHARD justement ?
(Rires) Beaucoup de monde me dit ça. Vraiment, lorsque nous avons fait les auditions après le décès de Steve, Nick Maeder a tout remporté en faisant la différence. GOTTHARD a fait le bon choix. Nick chante bien et a son propre style.

Il y a une nouvelle version d’"Il Padrino", le thème du film "Le Parrain", joué en version classique. Ce sont des programmations musicales sur ordinateur ?
Non, il y avait un orchestre qui jouait sur notre première réalisation. On continue notre histoire sur cet album. C’est comme un petit film. C’est joué avec un vrai violon.

Et cet enfant qui participe à l’album ?
C’est le fils de Ronnie sur l’album. C’est lui que l’on entend sur "Firedance" par exemple sur le premier album. 

Tu as tourné avec CORELEONI ?
Oui, en Europe de novembre jusqu’à Noël dernier. On n’a pas eu encore l'occasion de venir en France mais j’espère que l’on va pouvoir venir. Cela dépend vraiment des promoteurs. Il faut les convaincre ! On a joué en Allemagne, en Suisse, en Italie, en Espagne...

Il y a un nouvel album de GOTTHARD qui arrive ?
Oui, un album électrique est en cours de production. Cela va être rock et il sortira le 13 mars.

Peut-on imaginer un troisième album de CORELEONI avec du matériel original ?
C’est une bonne question. Sur le premier, il y avait un titre original. Sur le second, deux. Sur le troisième, trois, quatre, plus ? On va le faire petit à petit, step by step, comme on dit. Je vais travailler avec Ronnie mais aussi avec GOTTHARD. On verra bien !

Le plus beau souvenir de ta carrière ? 
Il y en a beaucoup. C’est ma carrière, jour après jour. Il y a le public aussi.

Si tu devais n’en choisir qu’un ? 
Tous les jours de ma carrière. En revanche, il y en a un que j’aimerais effacer.

Une histoire sympa avec Steve Lee à nous raconter ?
Il y en a plein, tu sais ! On rigolait beaucoup. Je retrouve des choses identiques avec Ronnie. Les improvisations guitare/voix sur scène étaient toujours magiques avec Steve. Des fois, il changeait des paroles et moi je m’adaptais à l’arrache, c’était drôle.

Que fais-tu à côté de la musique ?
Je me repose (rires), je dors. Je sors avec les copains. Je me relaxe un peu.

Crois-tu qu’un jour tu sortiras une autobiographie ? Tu dois avoir plein de choses à raconter.
(Surpris) Il faudrait que quelqu’un m’aide à l’écrire alors. Tu as vu que nous avons sorti un film, One Life One Soul, sur le groupe. Je pense que c’est une belle représentation biographique.

C’est ça qui m’a fait penser au fait que tu pourrais écrire ton livre...
Ah ouais, il faudrait que quelqu’un passe beaucoup de temps avec moi, que je lui raconte tout. Je ne suis pas un écrivain, je sais faire de la musique mais pourquoi pas avec quelqu’un ?



© Alex Solca | AFM Records


Pour terminer, j'aimerais que tu répondes à un questionnaire fermé sur les choses que tu aimes, si tu veux bien....
Ton film préféré avec de la mafia dedans ?
The Godfather (Le Parrain) .

Ton film d’horreur préféré ?
Je ne suis pas fan.

Ton film romantique ?
Un film de Charlie Chaplin.

Ton guitariste préféré ?
Gary Moore.

Ton bassiste ?
(rires)
Paul McCartney

Ton chanteur ?
Je préfère appeler mon avocat (rires)

Ton batteur préféré ?
John Bonham

Si tu devais intégrer un groupe très connu, ce serait lequel ?
CORELEONI (rires)

Ta série TV préférée ?
The Mentalist

La dernière chanson que tu as écoutée ?
Celle que je suis en train d’enregistrer avec GOTTHARD

Ton groupe de heavy metal préféré ?
Le groupe de Ozzy Osbourne


Au sujet de l'auteur
Laurent Karila
Psychiatre spécialisé dans les addictions, ayant lui-même une addiction positive au metal depuis 1984. Auteur d'ouvrages spécialisés en médecine des addictions et d'ouvrages grand public ("On ne pense qu'à ça", "Une histoire de poudre", "ACCRO!" aux éditions Flammarion). Auteur des textes des albums de SATAN JOKERS ("AddictionS", "Psychiatric" et "Sex Opera") et d'autres groupes... Organisateur de Metal Diner chez son ami Olivier Andreani ("Le Cosi", Paris 5). Une nouvelle passion liée à l'écriture : chroniquer des albums avec une touche psycho-metalrock - Enjoy it, Children of Metal. Interviewer des artistes est aussi un plaisir (le face à face est mon activité quotidienne).
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK