28 juillet 2020, 19:00

AC/DC

• La sortie de l’album est repoussée


Interviewé par ABC Audio, le chanteur de TWISTED SISTER, Dee Snider, a indiqué que la sortie du nouvel album d’AC/DC était repoussée en raison de la crise sanitaire. Il précise : « Je n’ai rien écouté du nouvel album mais... c’est AC/DC. On ne peut pas se tromper ! Quatre accords et du rêve bébé, c’est tout ! Ça va être un miracle de technologie. Ce qui va se concrétiser, la réunification d’un groupe pour, à ce que l’on sait, encore un album, va nous transporter et nous briser le cœur à la fois. Car rien n’est éternel. Ce sera certainement l’ultime "dernière fois" ».

Dee Snider est généralement bien informé en tant que proche du chanteur d’AC/DC, Brian Johnson, ayant dîné en sa compagnie en décembre dernier, il indiquait que Brian allait bien, après quatre ans éloigné du groupe en raison des graves problèmes d’audition qu’il avait eu, le forçant, nous vous le rappelons, à abandonner la tournée en cours pour être remplacé alors par Axl Rose (GUNS N' ROSES).
En février de cette année, il a révélé également que « l’album va contenir des surprises concernant Malcolm (Ndr : Young, frère d’Angus et guitariste rythmique décédé le 18 novembre 2017) sur lesquelles les fans du groupe vont halluciner. »

C’est une certitude désormais qu’un nouvel album sortira, le début de son enregistrement remontant à 2018, lorsque des photos prises sur les toits des studios Warehouse à Vancouver montraient Brian Johnson, les guitaristes Angus Young et Stevie Young (son neveu) ainsi que le batteur Phil Rudd tous ensemble en ce même lieu. Enfin, en février 2019, une photo postée sur un réseau social semblait confirmer que le bassiste Cliff Williams (officiellement à la retraite) serait de la partie.

Un report donc mais un crève-cœur car, étant déjà privé de concerts à l’heure actuelle, il faut donc pour les fans (dont l’équipe de HARD FORCE fait partie) patienter encore un peu plus avant la délivrance que s’annonce être l’album tant attendu des Boys.

Au sujet de l'auteur
Jérôme Sérignac
D’IRON MAIDEN (Up The Irons!) à CARCASS, de KING’S X à SLAYER, de LIVING COLOUR à MAYHEM, c’est simple, il n’est pas une chapelle du metal qu'il ne visite, sans compter sur son amour immodéré pour la musique au sens le plus large possible, englobant à 360° la (quasi) totalité des styles existants. Ainsi, il n’est pas rare qu’il pose aussi sur sa platine un disque de THE DOORS, d' ISRAEL VIBRATION, de NTM, de James BROWN, un vieux Jean-Michel JARRE, Elvis PRESLEY, THE EASYBEATS, les SEX PISTOLS, Hubert-Félix THIÉFAINE ou SUPERTRAMP, de WAGNER avec tous les groupes metal susnommés et ce, de la façon la plus aléatoire possible. Il rejoint l’équipe en février 2016, ce qui lui a permis depuis de coucher par écrit ses impressions, son ressenti, bref d’exprimer tout le bien (ou le mal parfois) qu’il éprouve au fil des écoutes d'albums et des concerts qu’il chronique pour HARD FORCE.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK