2 février 2021, 18:10

MSG

• "Immortal"

Album : Immortal

Après le MICHAEL SCHENKER FEST bien accueilli par ses fans, la légende allemande, influence majeure de nombreux musiciens (dont Kerry King, Kirk Hammett, Slash...) à la Flying V, ressuscite son groupe MSG, presque treize années après l’album « In The Midst Of Beauty ». Un beau retour avec « Immortal » avec un casting constitué d’anciens amis, collaborateurs et de nouveaux couteaux. On a un hypergroupe ici alternant les chanteurs sur les chansons écrites par le guitariste et son acolyte, le producteur Michael Voss ! Au chant, on retrouve donc Joe Lynn Turner, Ralf Scheepers, Michael Voss, Ronnie Romero (The nouvelle Voice) , et en tant qu'invités Gary Barden, Robin McAuley, Doogie White au chant et Derek Sherinian aux claviers. Le reste du line-up est constitué de Barry Sparks à la basse, Steve Mann à la guitare et aux claviers, et derrière les fûts, Simon Phillips, Bodo Schopf, et Brian Tichy.

L’album s’ouvre sur "Drilled To Kill", du heavy à la JUDAS PRIEST, avec le chanteur de PRIMAL FEAR qui y va à fond. Le premier single de l’album, accompagné d’une lyric-video, s’achève sur une battle entre Schenker et Sherinian ! Le body buildé Scheepers est dans un autre style sur "Devil’s Daughter" au tempo plus rock, bien comme il faut. Cette mélodie Schenkerienne qui accompagne les couplets est parfaite. Le phrasé des solos sont reconnaissables dès les premières notes ! 

Voss quitte son siège de producteur pour passer au chant. Changement d’ambiance avec le deuxième single de l’album "After The Rain", une power-ballad à l’ancienne, dans un registre vocal plus dans l’esprit des grands moments du hard rock des années 1980. Il réitère sur le titre hard rock friendly "The Queen Of Thorns and Roses". Les rythmiques, les mélodies, les riffs de guitare sont très AOR. Un bon moment déjà entendu !

Avec Joe Lynn Turner à l'accent Glenn Hughes, Schenker nous la joue classic-melodic-rock avec de jolies parties de guitare ! "Sangria Morte" est dans le même genre avec cette section basse/batterie et ce refrain mélodique, aux paroles espagnoles, très eighties. Ce mid-tempo a une couleur très optimiste et sert de matrice d’exposition au guitariste.

Ronnie Romero, le mercenaire du heavy/hard rock chantant dans LORDS OF BLACK, CORELEONI, RAINBOW, VANDENBERG est de la partie. A la Ronnie James Dio, il s’envole sur "Knight Of The Dead". Les lignes de guitare de Michael sont fabuleuses dans ce titre au tempo heavy. "Sail The Darkness" avec ses airs de "Holy Diver" est une pure merveille mélodique heavy rock avec un refrain taillé dans le marbre. Un titre d’ailleurs parfait pour la scène, les festivals (s’ils reviennent bientôt, on croise les doigts). Un bon choix pour un single qui dépeint très bien le multi-style de « Immortal » ! "Come On Over" est certainement le meilleur titre de l’album et le travail effectué par Schenker avec sa 6 cordes est somptueux. Une nouvelle chanson pour les futures set-lists ?

L’album se termine, à juste titre, sur une ré-interprétation intéressante de "In Search Of The Peace Of The Mind", la première chanson que Schenker a écrite, il y a cinquante ans. Ronnie Romero, Gary Barden, Doogie White, Robin McAuley y vont de leurs vocalises sur cette version revitalisée du titre initialement sur l’album « Lonesome Crow » de SCORPIONS, sorti en 1972. Cette chanson, écrite dans la cuisine de la mère de Schenker en 1971, est devenue une maxime de vie pour le guitariste. Les deux atmosphères musicales de la chanson, toute l’expression musicale et mélodique soutenue, l’ambiance à la Tony Iommi de BLACK SABBATH dans la seconde moitié du titre, en font une pièce d’orfèvre.

Michael Schenker n’a plus rien à prouver. Avec MSG, il exprime l’étendue de son talent à 66 ans, après 50 années de carrière. Un bon moment à l’approche d’un peut-être troisième confinement ! Prenez soin de vous !

Blogger : Laurent Karila
Au sujet de l'auteur
Laurent Karila
Psychiatre spécialisé dans les addictions, ayant lui-même une addiction positive au metal depuis 1984. Auteur d'ouvrages spécialisés en médecine des addictions et d'ouvrages grand public ("On ne pense qu'à ça", "Une histoire de poudre", "ACCRO!" aux éditions Flammarion). Auteur des textes des albums de SATAN JOKERS ("AddictionS", "Psychiatric" et "Sex Opera") et d'autres groupes... Organisateur de Metal Diner chez son ami Olivier Andreani ("Le Cosi", Paris 5). Une nouvelle passion liée à l'écriture : chroniquer des albums avec une touche psycho-metalrock - Enjoy it, Children of Metal. Interviewer des artistes est aussi un plaisir (le face à face est mon activité quotidienne).
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK