8 novembre 2022, 18:28

RAKEL TRAXX

"19 Nights to Nowhere"

Album : 19 Nights To Nowhere

En bon heavy-glamologue, j’avais plus qu’apprécié le « Dirty Dollz » des RAKEL TRAXX en. Nos south-glamsters sont de retour avec un EP, au titre punchy « 19 Nights To Nowhere », qui va droit au but ! Une ode orgasmique rock'n'roll pour les adeptes du genre ! Un kick in your face ! Un uppercut in your teeth ! Le sleaze-rock distillé est comme on l’aime.

"Sexy Town" est le titre parfait avec tous les ingrédients du style à la PRETTY BOY FLOYD, TIGERTAILZ, VAIN, GUNS N' ROSES, L.A. GUNS, FASTER PUSSYCAT, le POISON des débuts. Les arrangements sont énormes et le solo est Slashien. D’ailleurs, les solos sont à la Slash sur tout l’EP ! Avec ses woohooo, le titre éponyme rocke à l’infini et ce riff final est foudroyant de plaisir. Retour en 1987 au Whisky A Go go, les parties de chant de Shannon sont nasty, ça sleaze, ça teaze, c’est wild ! La paire de guitaristes Zantolo et Squall défoncent tout. La wah-wah sur le solo est hantée, la montée du riff pousse la fréquence cardiaque. Les arrangements frisent la perfection et Shannon fait un travail de haut niveau !

Le groupe a pris le temps de peaufiner les choses et cela s’entend. A l’image de CRAZY LIXX qui copule avec PRETTY BOY FLOYD, le titre suivant a une texture sonore mélangeant cactus et piments red hot.  Le refrain est fou ! Un vrai trip-hair metal à "Mexico" ! Plus mid-tempo, heavy US des années 80 avec ce travail rythmique dingue sur la section basse/batterie, les riffs embrassent la voix de Shannon. La syncope ambiante menée de main de maître par le groupe frise la perfection des grands groupes internationaux du genre. Le break très mélodique introduit un riff sinusoïdal headbangant. Le solo a peu de notes et sonne mélancolique.

RAKEL TRAXX, tu brilles comme une étoile ! Final arrache tronche. "I Had A Dream" a cette introduction explosive. Le titre est bien sleaze-speed et thrashy. C’est du bang bang ! Shoot shoot ! Ce son de Les Paul dans le Marshall, ça fait du bien !  RAKEL TRAXX, c’est de la dopamine en barres. Marseille devient Los Angeles en 1988. Sex and R'n'R, santiags foulards gypsy et Conchos. Le groupe est une unité, se fait plaisir, nous fait plaisir avec ces 6 titres à ranger parmi les meilleures chansons de grands groupes dans le style !

Blogger : Laurent Karila
Au sujet de l'auteur
Laurent Karila
Psychiatre spécialisé dans les addictions, ayant lui-même une addiction positive au metal depuis 1984. Auteur d'ouvrages spécialisés en médecine des addictions et d'ouvrages grand public ("On ne pense qu'à ça", "Une histoire de poudre", "ACCRO!" aux éditions Flammarion). Auteur des textes des albums de SATAN JOKERS ("AddictionS", "Psychiatric" et "Sex Opera") et d'autres groupes... Organisateur de Metal Diner chez son ami Olivier Andreani ("Le Cosi", Paris 5). Une nouvelle passion liée à l'écriture : chroniquer des albums avec une touche psycho-metalrock - Enjoy it, Children of Metal. Interviewer des artistes est aussi un plaisir (le face à face est mon activité quotidienne).
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK