13 août 2014, 11:34

CRUCIFIED BARBARA : "In The Red"

Album : In The Red

Tous les voyants sont au rouge, la mutation XX génétique de MOTÖRHEAD et des RUNAWAYS est de retour. Les CRUCIFIED BARBARA sortent leur 4ème album à l’artwork énervé, réalisé par Erik Rovanperä, un artiste que les 4 suédoises admirent depuis toujours. Quel ascension musicale depuis « In Distorsion We Trust » sorti il y a 9 ans maintenant ! Mia Coldheart, Klara Force, Ida Evileye et Nicki Wicked vont vous métalliser les tympans avec une douceur en acier trempé que ne renierait pas notre cher Lemmy, entre autres !

L’album démarre sur un bon tempo hard rock avec un refrain bien furieux où Mia et le groupe vendraient leurs enfants pour du Rock’n Roll… Bien sûr à prendre au millième degré ! Aucune des #CruciB n’a d’enfants et ne pense le faire ! « To Kill A Man » est le premier single portant sur le sujet grave qu’est la violence sexuelle et conjugale envers les femmes. La musique heavy-rock est en pleine congruence avec le texte. Mia Coldheart, lors de son passage promo à Paris, insistait sur ce sujet qui lui tenait à cœur en évoquant un homme vraiment important en Suède qui s’occupait de cette question et qui a fini par se faire arrêter pour agression sexuelle ! Le refrain est bien violent, jetez-y une oreille attentive.
Un shot d’adrénaline ? « Electric Sky » est un hit Classic Hard Rock’n Roll avec ce riff répétitif et entêtant. Le refrain est super simple et efficace. Tout ce qu’il faut pour taper du pied et headbanguer en rythme ! D’ailleurs, les girls crucifiées sortent le titre en second single… « The Ghost Inside » sonne plus punk, garage rock avec toujours ce hard rock en matrice sonore. « Don’t Call On Me », « Lunatic #1 » continuent dans la lancée. C’est gras et ça envoie sur une bonne base basse-batterie ! « In The Red » porte bien son nom. On est dans l’émotion négative, c’est super névrotique ! Les vocaux sont aiguisés comme une lame de couteau japonais : Mia, accompagnée de son orchestre, te tranche en un coup tes hémisphères cérébraux ! « Finders Keepers » a cette touche seventies mêlée à des sonorités plus modernes. « Do You Want Me » commence comme un morceau de British Heavy Metal. C’est mid-tempo avec un refrain bien popisant. L’album s’achève sur « Follow The Stream », chanson synthèse des influences R'n'R des suédoises. Saluons le travail réalisé sur les guitares sur tout l’album par nos 2 Ladies en Furie !

« In The Red », c’est de l’anti-VIXEN (J). Aucun compromis. Aucune ballade. De l’énergie brute. Un mix d’émotions douces et brutales. Un mix de hard rock, de heavy, de pop, de punk, de garage rock ! Une bonne grosse claque. Les CRUCIFIED BARBARA passeront par la France cet automne et elles donnent tout sur scène. Ne les ratez pas !
Dans ma playlist : « To Kill A Man », « I Sell My Kids For Rock’n Roll », « Electric Sky », « In The Red », « Do You Want Me », « Lunatic #1 ».

Blogger : Laurent Karila
Au sujet de l'auteur
Laurent Karila
Psychiatre spécialisé dans les addictions, ayant lui-même une addiction positive au metal depuis 1984. Auteur d'ouvrages spécialisés en médecine des addictions et d'ouvrages grand public ("On ne pense qu'à ça", "Une histoire de poudre", "ACCRO!" aux éditions Flammarion). Auteur des textes des albums de SATAN JOKERS ("AddictionS", "Psychiatric" et "Sex Opera") et d'autres groupes... Organisateur de Metal Diner chez son ami Olivier Andreani ("Le Cosi", Paris 5). Une nouvelle passion liée à l'écriture : chroniquer des albums avec une touche psycho-metalrock - Enjoy it, Children of Metal. Interviewer des artistes est aussi un plaisir (le face à face est mon activité quotidienne).
Ses autres publications

1 commentaire

User : Stan Garret
Stan Garret
le 13 août 2014 à 23:16
Super un nouvel album ! In the Red ça me va bien ! ;)
Merci de vous identifier pour commenter
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK