12 novembre 2015, 10:53

Axl et Slash pour Les 30 ans de GUNS N’ROSES ?

GUNS N’ROSES pourrait annoncer « dans quelques jours » une tournée de reformation pour 2016, d’après le site Dishnation.com, repris par Blabbermouth.com.

Les spéculations sur ce sujet vont bon train, depuis qu’avait filtré la nouvelle selon laquelle Slash et Axl Rose avaient repris contact, fin août 2015.

Or Dish Nation affirme, le 9 novembre  : « Il est anticipé qu’ils [GUNS N’ROSES] assurent la tête d’affiche de plusieurs festivals européens et américains avant de se lancer dans une tournée (…) qui coïncidera avec leur trentième anniversaire. »

Blabbermouth reprend ces informations, le 12 novembre, mais au conditionnel, évoquant des sources anonymes proches du groupe selon qui Axl et Slash seraient parvenus à un accord, dans la perspective de la réunion du « groupe original ».

Déjà, dans la metallosphère françaises, certains rêvent tout haut de voir GNR rejoindre dès juin 2016 les affiches déjà bien copieuses du Download Festival Paris ou du Hellfest.

Rappelons qu’outre Axl au chant et Slash à la guitare solo, le line-up originel de GUNS N’ROSES, celui de l’album "Appetite for Destruction" (1987), était composé d’Izzy Stradlin (guitare rythmique), de Duff McKagan (basse) et de Steven Adler (batterie).

Toutefois, deux musiciens supplémentaires ont été intronisés au "Rock n’Roll Hall of Fame", au titre de GUNS N’ROSES, en 2012. Il s’agit du claviériste Dizzy Reed, qui avait rejoint le groupe pour l’enregistrement des deux albums "Use Your Illusion" (1991) et du batteur Matt Sorum, qui avait remplacé Steven Adler à la même période : Sorum officie sur l’ensemble des morceaux des "Illusion", à l’exception de "Civil War".

Dans ce contexte, même si une tournée 2016 de GUNS N’ROSES était effectivement annoncée dans les prochains jours, les spéculations pourraient se prolonger un peu, notamment sur le nom du batteur du « groupe le plus dangereux du rock n’roll », millésime 2016.

Blogger : Naiko J. Franklin
Au sujet de l'auteur
Naiko J. Franklin
Naiko est né à une époque où DEEP PURPLE chantait « Mistreated » et BLACK SABBATH, « Sabbra Cadabra ». Ses biberons étaient dopés au PINK FLOYD, au LED ZEPPELIN, voire URIAH HEEP. Pourtant, c’est à Londres, au début des années 90, que s’est nouée sa véritable rencontre avec le metal, autour de groupes comme KORN, TYPE O NEGATIVE, MOONSPELL, MY DYING BRIDE ou CRADLE OF FILTH. C’est toujours à Londres, à la même époque, qu’il prit une petite part au lancement du mythique Big Cheese, aux côtés d’Eugene – qui dirige toujours le magazine. Après bien des détours, à la fin de 2011, lorsqu’il fut lassé du conflit israélo-palestinien, de la politique française, des femmes à poil et même des chiens écrasés, HARD FORCE lui permit enfin de renouer avec sa passion profonde.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK