partager

Glenn Hughes Interview de The Voice

par Laurent Karila
0 commentaire
Nov
25
2016

Glenn Hughes, "The Voice of Rock", bassiste et compositeur prolifique, s’est entretenu avec nous sur son nouvel album « Resonate » (sorti le 4 novembre chz Frontiers Music srl), ses projets à venir et un peu sur sa vie personnelle. Le parfait gentleman british avec un soupçon de Los Angeles se livre. 


Hello, comment ça va en France ? Il est 9 heures du matin ici à Los Angeles.
Cool.

Quel temps fait-il à Paris ?
Froid et pluvieux aujourd'hui (l’interview a lieu le 21 novembre). Et toi à L.A ?
C'est la première fois depuis sept mois que nous avons de la pluie. Incroyable !

Glenn, pourquoi ce mot « Resonate » comme titre de ton nouvel album solo ?
Cela exprime ce que je ressens, le son de l'ouverture, quelque chose de très spirituel. C’est comme une sonorité familière, une chose avec laquelle tu es né. Cela veut dire être en harmonie avec moi-même.

Comment est né « Resonate » ?
J'étais en studio en début d'année. Je récupérais d'une intervention chirurgicale aux genoux. J'ai eu des prothèses il y a un an, à l'époque de Noël. J'étais chez moi, à la maison, je ne pouvais pas tourner. J'allais au studio, je m'éclatais avec mes chiens. J'ai écrit quinze chansons. A un moment, je me suis dit que cela pourrait être un album solo de Glenn Hughes ! Je n'écrivais pour personne à cette période. Fin mai, je suis allé les enregistrer. Et voilà ! Cet album ne sonne pas comme les autres. Il est vraiment rock, groovy, sombre aussi, plus que le précédent. Il y a plus de basses, de melotron. Il est plus psychédélique ! Il y a de super background vocaux, je suis vraiment satisfait du résultat.

Qui a réalisé l’artwork de l’album ?
Mon amie Georgina Kate, c'est une actrice. Elle a fait du bon boulot.

Ta tournée avec LIVING COLOUR a été annulée. Vas-tu tourner pour cet album ?
Oui ! Nous annonçons la tournée cette semaine (le mercredi 23 novembre). Je reviens en France, à Vauréal, jouer au Forum le 4 février prochain. Il faut vraiment que tu saches une chose pour l'annulation de la tournée avec LIVING COLOUR, ce n'est pas de ma faute, c'est une histoire de promoteurs ! C'est dommage, c'est décevant pour mes fans et moi. J'ai de super fans. Tu peux passer le message que je reviens et que ce sera un concert génial près de Paris.
 

Un mot sur BLACK COUNTRY COMMUNION ?
Yeah man ! Joe Bonamassa et moi avons composé les nouvelles chansons il y a deux mois. Je suis en train d'écrire les paroles. Tout sera fini d'ici Noël. Le 3 janvier, direction le studio pour enregistrer l'album.

Ce sera avec le même line-up ?
Oui, le même ! Quand tu as eu du succès avec un groupe de personnes, tu ne peux pas remplacer quelqu'un. Nous sommes tous amis, Jason Bonham (batterie) et Derek Sherinian (claviers) sont de grands musiciens et des gars adorables. Ça promet d'être top !

On t'a vu en concert la dernière fois au Bataclan. Tu y as joué à plusieurs reprises et tu as entendu l’horreur des attaques terroristes à Paris l’année dernière. Que souhaites-tu dire sur ce point ?
Je vis à L.A. mais j'adore la France, sa culture. J'ai passé de longues périodes dans votre pays. Je me suis baladé dans les rues, j'ai été dans les endroits où ces personnes ont perdu la vie. Je me souviens bien du Bataclan, des backstages, de la scène. Il faisait très chaud dans cet endroit. Cela a été un choc pour moi lorsque j'ai vu toutes ces images à la TV, ces actes terroristes réalisés par des gens ridicules, stupides, idiots, inhumains... des enc... Toucher de belles personnes françaises, des touristes, des personnes venant de différents endroits. Ce ne sont pas que les Français qui ont été touchés, ce sont les êtres humains ! Ce qui m'a affecté, c'est toute cette merde qui a touché la France à plusieurs reprises. Des salopards !
 

« Je prépare pour le printemps prochain un autre album avec quelqu’un que nous connaissons tous ! » - Glenn Hughes


D’autres projets en cours ?
(Rires) Oh oui ! Il y a toujours le projet KING OF CHAOS avec Matt Sorum, Steven Tyler, Gilby Clarke, Joe Elliott. J'ai le nouvel album de BLACK COUNTRY COMMUNION et mon album solo, « Resonate ». Je prépare un autre CD pour le printemps prochain avec quelqu’un que nous connaissons tous ! Soit trois albums à défendre.

Quel est ton meilleur souvenir d’enfance ou d’adolescence ?
Tu sais, je suis dingue de sport, de football surtout. Je crois que c'était jouer des matchs de foot et gagner une coupe avec l'équipe de mon école. C'est un super souvenir de mon enfance, même quand j’étais ado !

Et s'il y en avait un à détacher de toute ta carrière ?
Il y en a plein. Je crois sincèrement que c'était avec mon groupe TRAPEZE. Tu ne dois pas t'en rappeler. C'était avant que je sois célèbre avec DEEP PURPLE. J'avais 18 ans, je jouais dans de grandes salles de concert, le public connaissait les chansons. C'était la première fois pour moi et c'était fabuleux.

Quelles sont les trois chansons que tu as écrites et que tu aimes plus que tout ?
Oh mon Dieu ! Je dirais en premier “This Time Around” (coécrite avec Jon Lord), c'est certain. J'aime aussi "Soul Mover", c'est un classique, et sur mon dernier album "My Town" qui est vraiment une chanson forte. Ce titre peut concerner les Parisiens et leur ville, où n'importe quelle ville en France ou dans le reste du monde. Ce n'est pas que ma ville, c'est la tienne aussi ! J'ai écrit et publié des centaines de chansons, j'adore cela et je vais continuer, c’est certain (rires) !
 

« Dès que j'ai été sobre en 1991, je suis devenu un meilleur chanteur, un meilleur bassiste et un meilleur guitariste. » - Glenn Hughes


Pratiques-tu toujours la basse chez toi, en dehors des tournées et des enregistrements ?
Tous les jours. Dans ma chambre à coucher, j'ai une guitare électrique, une basse et une guitare acoustique. J'aime écrire et enregistrer dans cette pièce tôt le matin. Dans mon studio, j'ai plein d'instruments. Tout ce que je joue à la guitare, je le joue à la basse. Je suis le type qui joue tous les jours que la vie fait. Dès que j'ai été sobre en 1991, je suis devenu un meilleur chanteur, un meilleur bassiste et un meilleur guitariste. Un meilleur compositeur aussi. Tout simplement parce que j'ai travaillé, travaillé, travaillé encore et encore et encore !

Tu es un workaholic (addict au travail) ?
Oui, complètement. C'est comme ça chez moi. Il y a quelque chose de spirituel. Il y a plein de moments spirituels dans la vie : je regarde l'océan à travers la fenêtre, je peux prier, j'ai de la chance d'être là, d’être vivant, de pouvoir faire de la musique et d'avoir toujours ma voix.

Tu as souffert d’addiction aux drogues et à l’alcool. Tu es abstinent depuis plus de 25 ans. Voudrais-tu dire quelque chose à nos lecteurs à propos de cette maladie ?
(enjoué) Oui (en français). A mes frères et mes sœurs en France, il y a des gens qui souffrent d'addiction qui est une maladie. Elle tue à petit feu, elle veut notre mort. L'alcool, les drogues ! (pause) Les jeunes peuvent goûter un verre d'alcool, prendre une pilule, fumer un joint, c'est OK, ils ne sont pas addicts. Mais les personnes qui dépassent la ligne, qui deviennent accros, ne peuvent pas faire ça ! J’ai été concerné par tout ça. Nous pouvons mourir lentement ou brutalement d’une addiction. J'ai eu de la chance de voir ce qui pouvait m’arriver après une crise cardiaque à cause d'un excès de cocaïne en 1991. L'addiction aux drogues n'est pas jolie, sexy ou cool. Que Dieu soit avec vous et vous protège de ce diable. L'addiction est quelque chose de démoniaque, mon frère !

Il y a un artiste français que tu connais, Renaud Hantson (SATAN JOKERS, FURIOUS ZOO), qui parle souvent de toi et qui a traité des addictions dans ses projets artistiques récents. Voudrais-tu lui faire passer un message ?
Je connais Renaud depuis 25 ans maintenant. Je ne l'ai pas vu depuis longtemps, c'est un super chanteur avec une magnifique tonalité de voix. J'espère, je souhaite vivement et je prie pour qu'il soit du bon côté de la voie comme je le suis maintenant.

C’est quoi la vie de Glenn Hughes lorsqu’il n’est pas en tournée ?
Je lis énormément de livres, je fais du sport. Je suis complètement vegan et je me sens bien. Je fais du yoga, je travaille ma voix. Je fais attention à moi. Tu sais, j'ai 65 ans et je fais attention à mon corps. Je ne veux pas paraître plus jeune, je n’ai plus 25 ans. Je les ai eus et tout n'était pas si bien. C'est une vie différente maintenant, j'ai une vie différente.

Merci Glenn pour cet entretien.
C'est moi. Je vous aime sincèrement ! Vous avez toujours été là pour moi, depuis ce concert à l’Olympia en 1971 avec TRAPEZE. J'ai joué à Paris, il y a 45 ans, pour la première fois (pause)… Oh mon Dieu ! J'ai joué aussi au Bataclan et dans d'autres magnifiques salles. J'aime Paris, même si je n’y viens pas beaucoup. J'aime la France, votre culture, et le football bien sûr ! Merci à tous mes fans. J'ai hâte de revenir.


en savoir plus sur…

partager

0 Commentaire


Connectez-vous pour réagir à cet article

Si vous souhaitez commenter cet article sur HARDFORCE.FR, vous devez être connecté au site, avec ou sans compte Facebook. Vous pouvez librement donner votre opinion personnelle qui n'engage que vous et en rien le site HARDFORCE.FR, ses auteurs, administrateurs ou webmaster. HARDFORCE.FR se réserve évidemment le droit de modération et de suppression des propos qui ne relèveraient pas de ce domaine (politique, propagande, incitation à la haine, etc...) ou seraient agressifs, obcènes, offensants, extrémistes, racistes ou antisémites, homophobes, sexistes, violents ou menaçants... la liste est longue, n'en rajoutez pas !
De même, HARDFORCE.FR est un site à vocation musicale, nous sommes ici entre passionnés. Tout comportement jugé inapproprié black-listera le membre définitivement.

partager