12 mai 2018, 10:00

CORELEONI

• "The Greatest Hits Part 1"

Album : The Greatest Hits Part 1

Leo Leoni a fondé GOTTHARD il y a plus de 25 ans, avec feu Steve Lee, "The Voice", décédé des suites d’un accident de la route lors d’un périple à moto en 2010. Il y a un peu plus d’un quart de siècle sortait leur premier album éponyme aux sonorités heavy rock mâtinées de classic rock à la RAINBOW, DEEP PURPLE ou encore WHITESNAKE. Les Suisses enchaîneront sur les deux perles que sont les albums « Dial Hard » et « G » avec une mine de hits heavy, rock hard et de ballades qui placeront le groupe au sommet des charts, notamment dans leur pays. Le succès aidant, GOTTHARD continue sur sa lancée en tournant dans le monde entier, s’assagissant par moments sur certains albums. Après avoir fait le deuil du regretté Lee, ils engagent Nic Maeder au poste de chanteur. Leoni voulant faire quelque chose de spécial pour les 25 ans du premier album, il décide sous le nom CORELEONI, un jeu de mot mafieux, de rendre hommage à son propre groupe avec l'ex-guitariste de GOTTHARD, Igor Gianola, Mila Merker à la basse et Hena Habegger, le batteur actuel de GOTTHARD, et proposant des versions réenregistrées de certains titres du groupe.

Pour « The Greatest Hits Part 1 », Leoni engage une autre “Voice” du circuit, Ronnie Romero, qui n’a pas fini de faire parler de lui. Ritchie Blackmore l’a pris dans son Arc-en-Ciel réformé depuis 2015. Il chante admirablement bien chez Ritchie, dans son groupe, LORDS OF BLACK, et dans CORELEONI. Ce chanteur a le même ADN vocal que Steve Lee, Ronnie James Dio ou David Coverdale, c’est un mutant vocal.
La production de l’album est monstrueuse. La section rythmique et les guitares sont heavy. La liste des chansons est essentiellement issue des trois premiers albums de GOTTHARD. Réécouter des titres comme "Firedance", "Downtown", "Higher", "Here Comes The Heat" ou "Ride On" vous file la pêche avec de la nostalgie et du headbanging. Les mid-tempos comme “In The Name”, ou “Let It Be”, “All I Care For” sont jouissifs. Avec CORELEONI, le groupe ouvre avec le thème du film Le Parrain si cher à Slash de GUNS N’ ROSES et clôt l’album avec le mégaheavysuprahit qu’est "Anytime Anywhere". La bande à Leo propose un titre inédit qui s’inscrit parfaitement dans la liste de titres choisis. "Walk On Water" est du pur heavy à souhait, le spectre de Lee est présent, c’est démoniaque, tous les ingrédients du titre gotthardien sont réunis du couplet au refrain. 

Est-ce l'indicateur d’un retour aux racines pour le prochain album studio de GOTTHARD ? Nous n'en savons rien mais en attendant « The Greatest Hits Part 1 » est un disque de chansons rééenregistrées et compilées sans aucune faute, hyper puissante. Le heavy rock suisse que l’on aime. Vivement le second épisode de la saison 1 de CORELEONI.... et à ce que sait faire parfaitement Leo Leoni : du classic heavy rock !

Blogger : Laurent Karila
Au sujet de l'auteur
Laurent Karila
Psychiatre spécialisé dans les addictions, ayant lui-même une addiction positive au metal depuis 1984. Auteur d'ouvrages spécialisés en médecine des addictions et d'ouvrages grand public ("On ne pense qu'à ça", "Une histoire de poudre", "ACCRO!" aux éditions Flammarion). Auteur des textes des albums de SATAN JOKERS ("AddictionS", "Psychiatric" et "Sex Opera") et d'autres groupes... Organisateur de Metal Diner chez son ami Olivier Andreani ("Le Cosi", Paris 5). Une nouvelle passion liée à l'écriture : chroniquer des albums avec une touche psycho-metalrock - Enjoy it, Children of Metal. Interviewer des artistes est aussi un plaisir (le face à face est mon activité quotidienne).
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK