9 novembre 2018, 16:57

THUNDERMOTHER

• Le groupe laissera son empreinte le 2 décembre


Une énergie à toute épreuve, des riffs sauvages et un groove tout droit échappé des 70's : deux ans et demi après le succès de l'album « Road Fever », le groupe de rock’n’roll suédois THUNDERMOTHER était de retour en début d'année, et pas qu'un peu ! Un 3e album et tout simplement l'un des meilleurs albums de rock qu'il nous a été donné d'entendre cette année.
Au printemps 2017, THUNDERMOTHER connaissait quelques changements d'envergure : quatre membres quittaient le groupe, tandis que trois nouveaux arrivaient. La pièce-maîtresse du groupe – la guitariste et fondatrice Filippa Nässil – restait elle au centre du groupe, avec une vision toujours très claire. En juin 2017, cette nouvelle version de Thundermother publiait “We Fight For Rock N Roll”, un single qui n'annonçait que du bon pour la suite.

Le groupe partait ensuite pour une tournée de 20 dates en europe, avec une apogée au Wacken. « Jouer au Wacken était l'un de mes objectifs depuis la création du groupe. Il pleuvait sur 10 000 personnes, mais soudain la pluie s'arrêta et le soleil est venu nous éclairer. », se souvient Filippa. Le groupe fut tellement satisfait de sa prestation qu'il s'est tatoué le logo du Wacken très peu de temps après. Après un été de dates à succès, THUNDERMOTHER part répéter intensivement, pendant un mois, avant d'entrer au Nordic Soundlab de Skara. En à peine dix jours, 15 titres étaient enregistrés. Tout a été fait live, y compris le chant. Presque tout n'a eu besoin que d'une seule prise. Treize de ces quinze titres sont devenus ce troisième album éponyme paru en février 2018 chez Despotz Records.

THUNDERMOTHER n'a jamais sonné aussi bien. Avec le producteur vainqueur de trois Grammy Awards Thomas Plec Johansson, le groupe a poussé tous les potards à fond. Il suffit d'écouter "Rip Your Heart Out" ci-dessous pour s'en convaincre. « On voulait vraiment un gros son sur cet album, notamment au niveau de la batterie. Quand on écoute des disques d'AC/DC ou AIRBOURNE, on se rend compte que la batterie est très forte. », explique Filippa Nässil. « Quand Emlee frappait la grosse caisse, c'est toute la pièce qui tremblait, c'était génial ! ».
  
Retrouvez le THUNDERMOTHER 2.0 le 2 décembre à l'Empreinte de Savigny-le-Temple et peut-être que vous pourrez gagner votre invitation si vous nous envoyez "Thunder" avec vos nom & prénom à concours@hardforce.fr - tirage au sort le 30 novembre à 21h



Blogger : Christophe Droit
Au sujet de l'auteur
Christophe Droit
Animateur radio chevronné de la région toulousaine, fidèle partenaire de HARD FORCE depuis toujours, Christophe, alias "Godzilla", a participé à l'élaboration du projet Radio Force (CD & Musique) encarté dans le magazine jusqu'en 2000. Depuis 2008, il supervise l'équipe et l'actualité dans HARD FORCE et sur Facebook et anime de très nombreuses émissions sur HEAVY1, notamment NOISEWEEK tous les vendredis soirs, consacrée à l'actualité discographique de la semaine.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK