18 mai 2020, 19:20

PRETTY MAIDS

• "Maid In Japan - Future World Live 30th Anniversary"

Album : Maid In Japan - Future World Live 30th Anniversary

PRETTY MAIDS, formé en 1981 par le chanteur Ronnie Atkins et le guitariste Ken Hammer à Horsens, au Danemark, distille un heavy rock et metal mélodique. Après un EP et un premier album intitulé « Red, Hot and Heavy » en 1984, les MAIDS sortent « Future World » en 1987, produit par Eddie Kramer, viré en cours d’enregistrement, à New York. Chris Isca achèvera le travail, Flemming Rasmussen (METALLICA, RAINBOW...) et Kevin Elson (MR.BIG, JOURNEY, EUROPE...) se partageront le mixage. L’album s’écoulera à 300 000 exemplaires en 1990 avec même un classement à la 165e place du Billboard. « Future World » est probablement la meilleure définition du style musical du groupe : heavy, rock, mélodique. Avec une carrière inégale, le groupe a cependant connu un énorme succès au Japon dans les années 1990 et un superbe retour début  2010.

Pour cet épisode en live au pays du soleil levant, PRETTY MAIDS nous offre son 3e album dans son intégralité, en modifiant l’ordre des titres afin de constituer une set-list crescendo folle. Les hits heavy mêlant gros riffs et lignes de claviers "Future World", "Love Games" et "Loud 'N' Proud" sont interprétés avec puissance et brio. L’hymne "We Came To Rock" est un appel à l’union du public. Atkins communique avec celui-ci, le fait participer notamment sur "Yellow Rain". Gros riff introductif des années 80, le groupe envoie "Rodeo" avec son refrain bien hard FM (comme on disait à l’époque), Atkins fait chanter les fans, remercie le public, est heureux visiblement d’être au Japon. Il propose encore plus de heavy rock avec les titres "Needles In The Dark" avec ce riff headbangant et sa section rythmique destructrice, la très joviale chanson "Long Way To Go" entrecoupée de la jolie ballade electro-acoustique, avec ses multiples nappes de synthés, "Eye Of The Storm". Dix titres magiques issus d’une pièce maîtresse dans la carrière de PRETTY MAIDS. Le tandem Hammer/Atkins est magique et la voix de son chanteur quasi-intacte après toutes ces années.

La seconde partie de la carrière du groupe a redémarré réellement en termes de productions discographiques en 2010. Atkins and co. nous offrent alors un petit final avec leurs titres plus heavy moderne "Mother Of All Lies" issu de « Motherland » (2013), "Kingmaker" et "Bull’s Eye" enchaînés, issu de « Kingmaker » (2016). C’est hyper punchy, rock-hard à souhait. On redécouvre la seconde voix de Ronnie Atkins (qui remercie encore son public). PRETTY MAIDS n’oublie pas de jouer son hit  Little Drops Of Heaven  issu de « Pandemonium » (2010) avec son refrain mélodique. Une interprétation magistrale. Atkins est heureux de fêter le 30e anniversaire de « Future World », il le dit, se répète... Final avec "Sin-Decade", issu du 6e album du même nom. Samples introductifs, énormes riffs, grosse section rythmique, ce titre résume bien cette soirée : heavy rock et mélodies. L’album est magnifiquement mixé et produit. Un bel hommage musical au meilleur album de sa première partie de carrière et un PRETTY MAIDS en très grande forme !

Blogger : Laurent Karila
Au sujet de l'auteur
Laurent Karila
Psychiatre spécialisé dans les addictions, ayant lui-même une addiction positive au metal depuis 1984. Auteur d'ouvrages spécialisés en médecine des addictions et d'ouvrages grand public ("On ne pense qu'à ça", "Une histoire de poudre", "ACCRO!" aux éditions Flammarion). Auteur des textes des albums de SATAN JOKERS ("AddictionS", "Psychiatric" et "Sex Opera") et d'autres groupes... Organisateur de Metal Diner chez son ami Olivier Andreani ("Le Cosi", Paris 5). Une nouvelle passion liée à l'écriture : chroniquer des albums avec une touche psycho-metalrock - Enjoy it, Children of Metal. Interviewer des artistes est aussi un plaisir (le face à face est mon activité quotidienne).
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK