22 janvier 2023, 17:09

SORTILEGE

Ecoute du nouvel album "Apocalypso" en studio avec Keith St John


Un tour en studio avec Keith St John pour écouter le nouvel album de SORTILEGE...

Mi-décembre, Keith St John (KINGDOM COME, BURNING RAIN, MONTROSE, RAIDING THE VAULT) passe la semaine à Paris. Dans notre planning bien chargé, nous avons prévu d’aller rencontrer le groupe SORTILEGE, l’une des légendes du heavy metal français des années 80, dans son studio pour écouter le nouvel album « Apocalypso », successuer de « Phoenix », qui comprenait des versions ré-enregistrées de chansons de son répertoire et deux inédits. Laurent Bartolo, le responsable du fan club de SORTILEGE, passe nous récupérerpuis, direction le studio en banlieue parisienne. Olivier Spitzer, le guitariste, compositeur et producteur, nous accueille avec Christian "Zouille" Augustin, que je ne vous présente pas et Marc qui s’occupe du merchandising.

Après un déjeuner convivial, nous partageons de nombreux souvenirs et anecdotes avec en fond musical du heavy metal et hard rock classique. Parallèlement au dessert et au café, Olivier et Zouille nous proposent de voir la captation de leur concert lors de la première partie du Hellfest en juin dernier. Outre les deux protagonistes, le groupe est aujourd’hui composé de Bruno Ramos à la guitare, Sébastien Bonnet à la basse et Clément Rouxel à la batterie. Un concert très efficace à la JUDAS PRIEST ! du metal comme on l'aime et un public plus que présent avec une très belle ambiance. Olivier et Zouille nous racontent la génèse de l'album « Apocalypso ». Nous allons le découvrir...

Tranquillement assis dans le studio, Zouille me tend les paroles des différentes chansons que nous allons écouter. Olivier lance l’album ! Une grosse claque ! La production est énorme ! Les titres ont un effet bulldozer. "Poseidon" ouvre puissamment le disque qui accueille des invités... vous adorerez les deux chansons qui pour moi, semble être des hits single : "Attila" avec le Premier Ministre du metal, Stéphane Buriez ou encore "Derrière les Portes de Babylon", une version moderne de "Kashmir" de LED ZEPPELIN et "Perfect Strangers" de DEEP PURPLE à la sauce heavy metal du SORTILEGE 2023  avec MYRATH en guest. Il y a du old-school transitionnel ("Le Sacre du Sorcier"), du heavy, du power-metal ("Walkyrie"), de l’épique ("Trahison", le texte vaut le détour), du rythme écrasant doomy avec la chanson-titre et du mélancolique ("Encore un Jour").

Fin de l’écoute de ces 10 chansons, Keith et moi sommes ravis, il donne son avis d’auteur-compositeur et producteur au groupe en les félicitant pour ce heavy metal de haut niveau. On redemande à réécouter "Attila" car nous avons beaucoup aimé.

SORTILEGE a donc réussi une transition parfaite entre aujourd'hui et son passé, en proposant un "boom" sonique. Vous allez adorer si vous appréciez le puissant metal dit européen ! « Apocalypso » sortira le 3 mars prochain sur le label Verycords et le groupe SORTILEGE sera sur scène le 27 janvier au Forum de Vauréal, pour moi, l’un des deux Whisky A Go Go d’Île-de-France. Un concert qui fera l'objet d'une captation en vue de la sortie d'un DVD live - Billetterie.


 

Blogger : Laurent Karila
Au sujet de l'auteur
Laurent Karila
Psychiatre spécialisé dans les addictions, ayant lui-même une addiction positive au metal depuis 1984. Auteur d'ouvrages spécialisés en médecine des addictions et d'ouvrages grand public ("On ne pense qu'à ça", "Une histoire de poudre", "ACCRO!" aux éditions Flammarion). Auteur des textes des albums de SATAN JOKERS ("AddictionS", "Psychiatric" et "Sex Opera") et d'autres groupes... Organisateur de Metal Diner chez son ami Olivier Andreani ("Le Cosi", Paris 5). Une nouvelle passion liée à l'écriture : chroniquer des albums avec une touche psycho-metalrock - Enjoy it, Children of Metal. Interviewer des artistes est aussi un plaisir (le face à face est mon activité quotidienne).
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK