28 avril 2013, 15:01

SPIRITUAL BEGGARS - ZODIAC - OIL CARTER - MEPHISTO @ Toulouse (Le Saint des Seins)


Dimanche 28 avril, deuxième et dernier jour du mini-festival « Toulouse Metal Party » organisé par SPM Prod, avec la venue (tant attendue pour moi, surtout depuis l’écoute de leur dernier album), de SPIRITUAL BEGGARS !... La veille, malheureusement, le Brutal Death de CATTLE DECAPITATION, DECREPIT BIRTH et CRYPTOPSY n’a pas retenti au Saint des Seins (un ennui mécanique du tour-bus) : qu’à cela ne tienne, les groupes prévus en première partie ont tout de même assuré la date pour les amateurs de Metal extrême qui s’étaient déplacés. Saluons donc ARK OF DESCENT, THE LAST SHOT OF WAR et THE WAY OF PURITY. Mais n’étant moi-même pas présent le samedi, je ne peux en dire plus.

 

 

 
Il n’est pas tout à fait 19h, je sors du métro et emprunte les quais de la Garonne direction la place St Pierre. Je passe rue des blanchers devant l’ancien bar Les Fleurs du Mal en train d’être démonté, encore un beau lieu qui ferme ses portes… Le Saint des Seins est à deux pas et à mon arrivée un gros son : celui d’OIL CARTER. Oui j’ai raté MEPHISTO, le premier groupe de la soirée, dur de décoller un dimanche avant 18h, et visiblement au vu des échos que j’ai eu, j’ai raté là un très bon groupe, tant pis pour moi !
Il est vrai que je suis venu principalement pour la troupe à Michael Amott, mais je suis plus qu’agréablement surpris par les groupes découverts ce soir. J’arrive donc en pleine prestation d’OIL CARTER, je fais rapidement quelques photos, regarde un peu la sexy pole-dancer à gauche de la scène et surtout apprécie la puissance dégagée par ces Toulonnais ! Il faut dire qu’ils envoient du lourd avec un Metal groovy, sale et couillu qui sent bon la sueur, le whisky et le cambouis. Pas sûr qu’ils soient vraiment de Toulon, ils viendraient pas du Texas plutôt ?
...Très bonne entrée en matière.


C’est au tour de ZODIAC de prendre la suite ; cette formation allemande rejette toute forme de modernité dans sa musique, nous replongeant droit dans des 70’s bien roots et bluesy ! Les fantômes de Rory Gallagher et Phil Lynott semblent rôder autour de nous... Et putain que c’est bon ! Malgré l’absence d’une forte affluence, les conditions sont parfaites avec un son limpide ou chaque instrument se détache : c’est propre, parfaitement exécuté et même s’ils n’ont pas une grosse personnalité musicale, leur musique possède une vraie âme et regorge d’émotion et de nostalgie, bref je prends mon pied et ça change un peu du gros Metal qui tâche une fois de temps à autres ! Mention spéciale à la reprise de « Blue Jean Blues » (ZZ TOP), qui n’est pas sans rappeler Gary Moore (ah, un fantôme de plus…), un pur moment de feeling. La classe, vraiment, et une belle découverte !
 
 
 
 
 
 
SPIRITUAL BEGGARS, bien que formé il y a déjà une vingtaine d’années, est une formation intemporelle et il est évident que ses racines sont solidement ancrées, là aussi, dans les 70’s ! Une époque où certains n’étaient pas encore nés ou bien trop jeunes pour apprécier ce genre de musique ; grâce à eux, on peut fermer les yeux… Et on y est. C’est hallucinant comment un groupe peut faire vivre sa musique et respirer pleinement l’âme d’une époque sans, à aucun moment, donner l’impression de faire semblant, de jouer « à faire comme leurs héros des 70’s ». Non, ce n’est pas du tout ça. Ces gars-là ne nous font pas revivre ces années musicales magiques, ils nous les font vivre ici et maintenant, en 2013, d’où cette intemporalité étrange mais bien réelle.
 


Pour cela, les influences sont évidemment nombreuses mais parfaitement digérées et en ce sens SPIRITUAL BEGGARS est un modèle du genre… Je m’avance même à dire : ce qui se fait de mieux actuellement. C’est simple, prenez les légendes de l’époque que sont DEEP PURPLE (en tête), BLACK SABBATH, LED ZEPPELIN, THIN LIZZY, WHITESNAKE (pour n’en citer que quelques-uns), arrivez à en tirer toute la quintessence et vous aurez une vague idée de ce qu’est SPIRITUAL BEGGARS, bien au-delà de la simple mouvance Stoner revival. Leur dernier album, "Earth Blues", est un petit bijou car leur talent principal, en plus d’être des musiciens hors pair, est avant tout la composition (on pourrait s’attendre à ce qu’ils fassent en concert de multiples reprises des groupes précités : non, ils n’en ont pas besoin). Quel tour de force déjà sur album, mais là dans un petit club, devant un public clairsemé (mais conquis), ils se donnent sans retenue et leur talent m’explose littéralement à la gueule ! Même si je ne connais pas tous les morceaux, j'ai l'impression d'entendre des classiques datés de plusieurs décennies... Et pour une fois, cette sensation de "déjà entendu" est loin d'être désagréable !
 
 


Sans refaire le pedigree des musiciens sur scène, (anciens ou actuels membres d’ARCH ENEMY, OPETH, CARCASS, GRAND MAGUS, MAJESTIC, FIREWIND, MERCYFUL FATE, WITCHERY, CANDLEMASS…), on a quand même là de grands messieurs qui prennent du plaisir (y’a qu’à voir les sourires sur leur visage), à jouer sur une toute petite scène dans une ambiance intimiste à quelques centimètres à peine de leur public... Presque le sentiment d'avoir le privilège d'assister à un concert privé ! Bref, humilité et talent à l’état pur : l’apanage des plus grands.
Alors, après ce que j’ai vu et entendu ce soir, il y a de fortes chances pour que j’aille les revoir cette fois devant des milliers de personnes: le dimanche 26 juin sous la tente de la Valley au Hellfest !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Blogger : Ludovic Fabre
Au sujet de l'auteur
Ludovic Fabre
Ancien collaborateur de Christophe Droit dans l'émission "Altirock" (de 1989 à 1999), Ludovic Fabre, alias "Maître Ludo", s'est ensuite fait connaitre en tant qu'animateur radio avec sa propre émission "Nocturnal Tears" (de 1995 à 2010), ainsi que pour sa collaboration, douze années durant, au sein du magazine Metallian. Toujours aussi passionné, il se consacre aujourd'hui à la photographie pour HARD FORCE, ainsi qu'à la rédaction de live-reports et de chroniques d'albums.
Ses autres publications
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK