3 novembre 2015, 20:50

DREAM THEATER dévoile une partie du concept de son opéra rock

On vous le disait lundi, le nouveau DREAM THEATER, baptisé « The Astonishing », sera un opéra rock et sortira début 2016. Le groupe a dévoilé un premier indice de son concept sous forme d’« Une proclamation de votre Gracieux Souverain, (…) le Seigneur Nafaryus, Empereur et Chef du Royaume, Héritier du Manteau des Concepteurs, Fournisseur de nourriture, Celui qui donne but et raison. » Sans parler du fait que depuis Daenerys du Typhon, on n’avait pas entendu de souverain avec pareil “bagage”, les Anglophones auront sans doute remarqué que Nafaryus se prononce phonétiquement comme “nefarious”, néfaste, malfaisant.

Il en ressort que l'on évolue en pleine dystopie (dystopia en anglais, comme le titre du prochain MEGADETH d'ailleurs), ambiance Le Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley, 1984 de George Orwell, ou, plus récemment, Hunger Games, le Great Northern Empire Of The Americas, le Grand Empire du Nord des Amériques, étant une société totalitaire. Les sujets n’ont « aucun pouvoir, libérés ainsi des poids que sont le choix et la raison ». Le Seigneur Nafaryus les appelle d’ailleurs « Nos moteurs bénis de productivité, gardiens de l’harmonie et de la responsabilité collective. »

Une espèce de Grand Timonier (Chinese democracy anyone ?), secondé par les NOMACs (on découvrira sans doute ultérieurement ce qu’ils sont), « qui vous servent et vous protègent sans relâche et transmettent Nos messages à travers le royaume grâce à la mystérieuse technologie profondément implantée dans votre chair (un petit côté Obsolete de FEAR FACTORY) depuis les Ages Interdits » qui entend prévenir son peuple contre les individus qui cherchent à les déstabiliser et « qui parlent des nouvelles merveilles nées du “son” », un concept qu'il qualifie de « diabolique ».

Sans doute le prochain message émanera-t-il de The Ravenskill Rebel Militia (la Milice Rebelle de Ravenskill). Raven, le corbeau… voilà qui pourrait faire penser au merle moqueur d’une insurgée du nom de Katniss… Ceux qui trouvent le propos un peu indigeste pourront de toute façon se contenter de se concentrer sur la musique, ça sera déjà pas mal. La sortie de la nouvelle réalisation de DREAM THEATER sera suivie d'une grande tournée européenne qui s’arrêtera, deux soirs durant, au Palais des Congrès à Paris et verra les musiciens jouer l’intégralité de leur nouvel album.
 

Au sujet de l'auteur
Laurence Faure
Le hard rock, Laurence est tombée dedans il y a déjà pas mal d'années. Mais partant du principe que «Si c'est trop fort, c'est que t'es trop vieux» et qu'elle écoute toujours la musique sur 11, elle pense être la preuve vivante que le metal à haute dose est une véritable fontaine de jouvence. Ou alors elle est sourde, mais laissez-la rêver… Après avoir “religieusement” lu la presse française de la grande époque, Laurence rejoint Hard Rock Magazine en tant que journaliste et secrétaire de rédaction, avant d'en devenir brièvement rédac' chef. Débarquée et résolue à changer de milieu, LF œuvre désormais dans la presse spécialisée (sports mécaniques), mais comme il n'y a vraiment que le metal qui fait battre son petit cœur, quand HARD FORCE lui a proposé de rejoindre le team fin 2013, elle est arrivée “fast as a shark”.
Ses autres publications

1 commentaire

KillMunster
le 03 nov. 2015 à 23:04
Cherchez les clés de ce qui se trame sous nos yeux dans les deux bouquins sus-mentionnés, faites le parallèle avec ce que décrivent les DT dans leur prochain album, et peut-être cela vous semblera t'il moins abstrait. Encore mieux : jetez une oreille (ou même deux !) au confidentiel projet de Jon Schaffer, Sons of Liberty...
Merci de vous identifier pour commenter
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK