partager

CROWN THE EMPIRE • Interview Andrew "Andy Leo" Velasquez

par Aude Paquot
0 commentaire
Jul
30
2019

CROWN THE EMPIRE fait partie de ces groupes américains au succès internationalement reconnu mais qui peine tout de même à s'imposer en Europe et en France. Gageons que son quatrième album « Sudden Sky »​ qui mêle metalcore, indus et passages electro tout en énergie progressive conquiert un public large et mérité. C'est en tous cas avec un enthousiasme non dissimulé qu'Andrew Velasquez, chanteur et compositeur du groupe, nous parle de leurs nouvelles chansons.


Alors, content de pouvoir parler un peu de votre nouvel album « Sudden Sky » à nos lecteur ?
On a terminé l'album il y a presque un an maintenant et je dois dire que j'étais impatient de le voir sortir car j'ai du mal à garder un secret ! Je n'arrête pas d'y penser, de me le remémorer. J'avais vraiment hâte de le présenter à nos fans !

CROWN THE EMPIRE est un groupe internationalement reconnu mais quelle est votre relation avec l'Europe et la France particulièrement ?
Nous avons un très bon contact avec le Vieux Continent. On est venus peut-être 4 ou 5 fois et à chaque fois ça a été fantastique. Vous avez vraiment une culture différente et votre amour pour la musique heavy est vraiment sincère. L'atmosphère n'est pas du tout la même ici donc j'aime vraiment venir chez vous. En tous cas, j'ai hâte de revenir faire la fête avec vous les gars !

Ah oui, tu trouves que l'atmosphère est différente en Europe de celle aux Etats-Unis ?
Oui, absolument ! Peut-être parce que nous ne sommes pas venus chez vous si souvent donc les fans sont vraiment à fond quand ils viennent nous voir. Aux Etats-Unis, ils ont l'occasion de nous voir peut-être 3 fois par an donc ils sont peut-être moins enthousiastes, je ne sais pas. En tous cas, les sensations sont vraiment différentes.

Votre nouvel album « Sudden Sky » est très engagé et sensé ; est-ce que c'est important pour vous de véhiculer un message à travers vos chansons ?
Nous vivons tous les 4 des expériences dans la vie qui nous font réfléchir, grandir, mûrir et il est important pour nous de partager nos points de vue sur la réalité de la vie qui peut être très brutale parfois. C'est très personnel mais tout le monde peut s'y retrouver.

Tu es pessimiste quant au monde qui nous entoure ?
Cet album a été écrit à un moment où les gens sont plutôt sceptiques à propos du monde qui les entoure. Ils voient plein de choses plutôt sombres, partagent des milliers d'informations grâce à internet. Du coup, ils ont du mal à distinguer le vrai du faux et manquent de plus en plus d'empathie. Tous les jours, ils voient des gens souffrir donc cela devient la normalité et plus personne ne se préoccupe de son voisin car on se sent impuissant de toute façon. Et puis, chacun est bien trop occupé à régler ses propres problèmes de toute façon. C'est un peu le far west. Tu vis ta vie sans voir les conséquences de tes actes, sans règles. Donc au moment de l'écriture de l'album, j'étais plutôt désabusé mais avec le recul, j'ai réussi à mettre du sens sur tout cela.

Même si vos paroles sont assez sombres, votre musique est pleine d'énergie et elle est très puissante. Qui écrit les chansons dans le groupe ? Est-ce un travail d'équipe ?
C'est essentiellement moi et Brandon (Hoover, le guitariste) même si les autres membres du groupe et notre producteur sont venus apporter leur touche personnelle. On a vraiment besoin de se concentrer lors de l'écriture d'un album donc plus il y a du monde autour de nous, plus c'est difficile. Mais il est bon d'avoir un point de vue externe. Mais oui, c'est essentiellement Brandon et moi qui écrivons et les autres disent : « hmmm...cool ! » (rires).

Est-ce que tu peux nous parler du visuel de l'album ? Est-ce que vous considérez qu'il fait partie intégrante de votre musique ?
Oui, totalement. On a vraiment le sentiment que les gens sont littéralement connectés à internet et aux réseaux sociaux. Pourtant le monde en ligne est totalement déconnecté de la réalité, c'est un concept totalement bizarre. On avait envie d'un visuel vraiment science-fiction, un peu style Matrix pour transmettre des espèces de messages subliminaux à propos de la façon dont notre génération se sent. Et puis, on a toujours aimé créer notre propre monde autour de nos albums. On voulait quelque chose de futuriste, d'avant-gardiste, de novateur et on est très fier du rendu.

L'esthétisme est donc important pour le groupe...
Oui, on l'a toujours pensé. On essaye vraiment que tout ce que nous faisons ait un sens, même la façon dont nous assemblons nos paroles doit être esthétique. On a toujours été exigeants même si des fois nos idées demandent un peu de budget ! (rires). On fait tout pour qu'elles se réalisent en tous cas !

Donc vous devez avoir de bonnes relations avec Rise Records ?
Oui, oui, totalement. Ce sont autant des musiciens que des hommes d'affaires. Ils sont humains et aiment vraiment la musique, c'est génial. Ils nous font confiance et on peut vraiment partager avec eux.

Si les lecteurs de HARD FORCE qui ne vous connaissent pas encore devaient n'écouter qu'une seule chanson de « Sudden Sky » pour devenir fans, laquelle leur conseillerais-tu ?
Oh non mais c'est trop dur ça comme question ! (rires). Wow... euh... disons... si c'était aujourd'hui, je dirais... "MZRY". Mais on a vraiment mis beaucoup d'énergie à faire entrer en connexion toutes les chansons de l'album donc en choisir une seule est assez réducteur en fait. Disons que "MZRY" est peut-être celle qui regroupe beaucoup des éléments qui composent la musique de CROWN THE EMPIRE : les éléments electro, l'énergie, les textures, les sons, les parties indus, la puissance... bref tout ce qui nous représente.



J'ai vu que vous faisiez un sondage en ligne sur Facebook pour savoir quels morceaux vos fans voudraient entendre lors de vos concerts. C'est sympa ça !
Oui, on a vraiment envie de donner à nos fans ce qu'ils attendent. Cela fait un moment que l'on fait des tournées et des concerts donc on a le sentiment de ne plus être totalement objectifs quant au choix de nos set-lists. Nos fans sauront nous faire passer un bel été live !

Et y'a-t-il une chance de vous voir en Europe ?
Oh, j'aimerais tant ! Mais on n'a encore reçu aucune proposition. On attendait que l'album sorte pour que les agences nous bookent des concerts. En tous cas, je n'en peux plus d'attendre ! Je suis vraiment impatient de venir vous voir en France et j'espère qu'en attendant vous apprécierez notre nouvel album. Merci à vous.


en savoir plus sur…

partager

0 Commentaire


Connectez-vous pour réagir à cet article

Si vous souhaitez commenter cet article sur HARDFORCE.FR, vous devez être connecté au site, avec ou sans compte Facebook. Vous pouvez librement donner votre opinion personnelle qui n'engage que vous et en rien le site HARDFORCE.FR, ses auteurs, administrateurs ou webmaster. HARDFORCE.FR se réserve évidemment le droit de modération et de suppression des propos qui ne relèveraient pas de ce domaine (politique, propagande, incitation à la haine, etc...) ou seraient agressifs, obcènes, offensants, extrémistes, racistes ou antisémites, homophobes, sexistes, violents ou menaçants... la liste est longue, n'en rajoutez pas !
De même, HARDFORCE.FR est un site à vocation musicale, nous sommes ici entre passionnés. Tout comportement jugé inapproprié black-listera le membre définitivement.

partager