31 mai 2019, 19:50

DARKTHRONE

• "Old Star"

Album : Old Star

DARKTHRONE est une légende, une icône de la scène black metal norvégienne. Et même si depuis quelques albums, le duo Fenriz/Nocturno Culto propose une musique largement influencée par le thrash, doom heavy voire punk des années 80, chaque sortie est impatiemment attendue par la presse et les fans. Les critiques n'ont pas été unanimes pour le précédent « Artic Thunder » et ce nouvel « Old Star » risque d'être tout autant controversé. Mais soyons honnêtes, DARKTHRONE sort des sentiers battus et ça fait du bien.

En effet, même si DARKTHRONE reste un groupe de black metal, il plonge toujours plus profond dans les abysses du doom, sludge aux rythmes mid-tempo. Les 6 titres de « Old Star » se situent à mi distance en un voyage au cœur de l'enfer et une marche funèbre dans les bois scandinaves séculaires. "I Muffle Your Inner Choir" est sans doute la chanson la plus black de l'album. Avec des riffs brutaux et un rythme rapide, des vocaux hurlés et une structure répétitive, elle ravira les fans de DARKTHRONE de la première heure tout autant que les nouveaux venus dans le monde des Norvégiens.
C'est avec "The Hardship Of The Scots" que le groupe montre à nouveau sa volonté de ne pas cocher tous les critères d'un groupe de black old-school. On est clairement ici sur un morceau plus heavy teinté de doom, avec un tempo moins rapide, des guitares lourdes et quelques soli. L'ambiance est radicalement sombre et pénétrante. Le titre éponyme est une savante création de doom simpliste mais efficace. Vient ensuite "Alp Man" mid-tempo, profond et lugubre, aux breaks haletants et aux riffs graves débouchant sur des soli percutants. Un titre qui aurait pu faire partie de l'album « F.O.A.D. » en 2007 par sa construction globale. C'est le violent et rapide "Duke Of Gloat" qui nous rappelle que DARKTHRONE c'est aussi du black metal pur jus, certes épique et heavy mais quand même bien gras et où Satan n'est jamais bien loin.
L'album se termine sur "The Key Is Inside The Wall" que l'on pourrait définir comme du black/doom atmosphérique tant l'ambiance est au cœur de la structure du morceau. Une conclusion des plus rustres qui nous ouvre la porte à un monde digne d'un thriller.

Il ne faut pas plus de 6 titres pour que DARKTHRONE nous prouve à nouveau qu'après presque 30 ans de bons et loyaux services, il arrive encore à nous faire adhérer à son black metal sans cesse renouvelé mais toujours extrêmement froid. « Old Star » suit la ligne de conduite de son créateur : rester fidèle à ses convictions et chercher au plus profond de soi pour en tirer le plus obscur. Ca plaît ou ça ne plaît pas, mais ça, ce n'est pas le problème de DARKTHRONE.

Blogger : Aude Paquot
Au sujet de l'auteur
Aude Paquot
Aude Paquot est une fervente adepte du metal depuis le début des années 90, lorsqu'elle était encore... très jeune. Tout a commencé avec BON JOVI, SKID ROW, PEARL JAM ou encore DEF LEPPARD, groupes largement plébiscités par ses amis de l'époque. La découverte s'est rapidement faite passion et ses goûts se sont diversifiés grâce à la presse écrite et déjà HARD FORCE, magazine auquel elle s'abonne afin de ne manquer aucune nouvelle fraîche. SLAYER, METALLICA, GUNS 'N' ROSES, SEPULTURA deviendront alors sa bande son quotidienne, à demeure dans le walkman et imprimés sur le sac d'école. Les concerts s'enchaînent puis les festivals, ses goûts évoluent et c'est sur le metal plus extrême, que se porte son dévolu vers les années 2000 pendant lesquelles elle décide de publier son propre fanzine devenu ensuite The Summoning Webzine. Intégrée à l'équipe d'HARD FORCE en 2017, elle continue donc de soutenir avec plaisir, force et fierté la scène metal en tout genre.
Ses autres publications

1 commentaire

User : Charles CesÂme Zampol
Charles CesÂme Zampol
le 31 août 2019 à 14:46
C'était plus plaisant époque « Transylvanian Hunger » Bises
Merci de vous identifier pour commenter
Cookies et autres traceurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus sur les cookies : mentions légales

OK